Togo-Le gouvernement lance le recensement des infrastructures socio-économiques dans le Grand Lomé

Hier lundi 28 février, les autorités togolaises ont procédé au lancement officiel du Projet de Recensement des Infrastructures Sociales et Économiques (PRISE) pour le compte du District Autonome du Grand Lomé. Ledit projet s’inscrit dans la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale 2020-2025 et des recommandations de l’UEMOA en matière de l’aménagement des territoires.

Le lancement des activités de recensement des infrastructures sociales et économiques dans le Grand Lomé intervient après celui des 5 régions de l’intérieur du pays. L’objectif porté par ce projet est d’aider les collectivités locales à découvrir les potentialités de leurs communes pour en tenir compte dans l’élaboration de leurs plans de développement communal.

En lançant le PRISE, le Directeur de cabinet du ministère délégué chargé du Développement des Territoires, Thierry Lakougnon, a indiqué que ce projet permettra de comprendre l’étendue de la couverture actuelle des infrastructures sociales et économiques et de mieux guider les approches correctives nécessaires aux futurs déploiements prévus, afin de donner une chance égale de réussite à tous les citoyens.

Pour le Directeur de l’information et de la cartographie, Koami Akakpo, l’infrastructure de données géolocalisées qui sera mise en place permettra aux collectivités territoriales de disposer de données statistiques des infrastructures sociales et économiques de chacune des communes qui pourront aussi à leur tour contribuer activement à la mise à jour de ces données à travers la plateforme digitale centrale.

« Avant d’installer de nouvelles infrastructures, il est de bon ton de savoir comment est-ce que celles qui existent pour ne pas aller implanter encore là où il y en a déjà. Les résultats issus de ce projet feront l’objet d’une assise interministérielle, en vue de sa validation pour servir de base à l’amélioration et à l’implantation de nouvelles infrastructures socio-économiques », a-t-il indiqué.

Pour rappel, c’est depuis août 2021 que le PRISE a démarré au Togo. Dans le Grand Lomé, tout comme dans les autres régions du pays, des agents recenseurs seront déployés sur le terrain. Ils seront chargés d’assurer l’opération de recensement des infrastructures socio-économiques du pays, la cartographie nationale, régionale, préfectorale et communales de ces infrastructures, l’établissement de l’état des équipements de cartographie numérique existants, la mise à disposition d’une solution informatique sous forme de plateforme numérique de stockage de visualisation des données suivant une technologie fiable et dynamique.

Source : icilome.com