Togo: le gouvernement décide d’annuler les manifestations de l’opposition

Le ministre en charge de l’administration territoriale a fait part vendredi à la coalition des 14 partis politiques de l’opposition de la décision d’annuler les manifestations publiques annoncées pour les 20, 21, 22 et 24 mars prochains. Payadowa Boukpessi justifie sa décision par le respect du règlement intérieur du dialogue inter togolais ouvert le 15 février dernier à Lomé.

Dans un courrier adressé vendredi à la coalition, le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales estime que les manifestations publiques sont aux antipodes du règlement intérieur du dialogue en cours au pays.

« En étant donné que la mesure relative à la suspension des manifestations durant le dialogue reste en vigueur, les marches programmées, objet de votre lettre du 12 mars (ndlr) ne peuvent pas avoir lieu en cette période où nous attendons tous la poursuite des discussions en vue de la normalisation de la politique togolaise par voie de dialogue », a écrit Payadowa Boukpessi à la coalition des 14.

M. Boukpessi indique que par respect au Président ghanéen, qui « sacrifie son temps et son énergie pour le Togo », afin d’aboutir à une solution à la situation que connait le Togo en ce moment, toutes les parties doivent suspendre les manifestations.

Il précise également que le gouvernement qui est très attaché au règlement de la situation du pays par le dialogue, se sentirait complice d’une violation des recommandations du dialogue et de la facilitation, en laissant de telles manifestations avoir lieu.

L’opposition va-t-elle se plier au règlement intérieur du dialogue comme le souligne le ministre de l’administration territoriale et suspendre ses marches ?

On attend de voir…

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.