Togo-Le Congo cause des scandales après le match nul

La colère des Congolais qui ont terminé le match de samedi contre le Togo avec un but partout, ne s’est pas limitée au boycott de la presse, les Diables rouges auraient aussi causé des scandales au stage de Kegue à Lomé.

Selon les dernières informations, les Congolais ont également procédé à la destruction matérielle à la fin du match.

Les éléments de Paul Put étaient mécontents après l’annulation d’un penalty par l’arbitre suite à des vérifications qui montraient qu’il leur avait donné cette chance par faute.

« Dommage que les Diables rouges aient gâché un si beau match avec ces événements de fin de rencontre…Des vitres cassées et des portes de vestiaires défoncées au stade de Kegue à Lomé par les joueurs. C’est pas gentil…», a déclaré l’attaché de presse de l’équipe togolaise, Steven Lavon.

Ce dernier invite donc leurs adversaires au fair-play lors du match retour qui aura lieu mardi au stade Alphonse Massamba-Débat en République du Congo.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.