Togo- Le chanteur Eustache K’Mouna sème l’art dans les enfants

Dans le cadre de la promotion de son album « Papatiyé », l’artiste Eustache K’Mouna fait une exécution publique de certaines des chansons qu’il contient devant une cinquantaine d’enfants ce mercredi 24 novembre à Adétikopé.

Un concert au profit des enfants, essentiellement des élèves de l’école primaire, avec le soutien financier du Fonds d’aide à la culture (FAC). Si l’initiative est spéciale, elle trouve son origine dans la promotion de son nouvel album de douze (12) titres : Papatiyé, Aimer, Poling, Pouyé, Wélé Wélé, On saura, Mikouna, Réveillons-nous, Mitété viré, Ménéou, Africa et Etchèta).

L’œuvre, de façon générale, réalisée avec l’appui de Barbara Mampell et de Cours Lumière, véhicule des messages d’amour et du vivre ensemble, de protection de l’environnement et dénonce les injustices sociales, entre autres.

L’artiste sème dans ces enfants la passion de l’art de façon générale. Au cours de ce concert, non seulement les enfants ont été motivés à parler en public, à chanter et à danser mais aussi à apprendre leurs leçons et à obéir et respecter leurs parents. « Les enfants sont l’avenir. Nous devons leur apprendre dès leur jeune âge à prendre des responsabilités, à être capables de prendre des initiatives », souligne Eustache K’Mouna, aidé comme d’habitude par son groupe composé de Black Skonk (guitare solo et rythmique), Dzopopy Azinagba (calebasse et tsakers), Julien Gbétoglo (percussion et tambour d’aisselle).

Ce dernier n’est autre que le fils d’Anani Agbétoglo, un percussionniste de renommée, un des membres influents de la compagnie Ziticomania de l’icône Beno Sanvee.

A la fin du concert, l’artiste offre une collation aux enfants tout en leur promettant qu’il organisera d’autres rencontres pour eux tout prochainement.

L’homme de 51 ans dont une trentaine consacrée à la musique a beaucoup de projets dans son escarcelle. S’il se distingue par l’organisation de concert de rue dont l’objectif est de rapprocher les spectacles du public, il ambitionne de créer un centre culturel à Adétikopé, etc.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.