Togo-L’arrestation de Djimon Oré jette du discrédit sur le pays, selon le PSR

Le Pacte socialiste pour le renouveau (PSR) du Prof Komi Wolou réagit également sur l’arrestation de Djimon Oré, président du Front des patriotes pour la démocratie (FPD).

Communiqué

Depuis le jeudi 29 Avril 2021, Monsieur Djimon Oré, homme politique, président du parti politique Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD), ancien ministre de la communication, a été interpelé par les éléments du Service Central de Recherche et d’Investigation Criminelle (SCRIG) et est jusqu’à ce jour, contre toute attente, détenu dans ses locaux.

Le Pacte Socialiste pour le Renouveau, attaché aux valeurs démocratiques, notamment à la liberté d’opinion et d’expression condamne fermement cette arrestation et cette détention qui, tant dans la forme qu’au fond, sont arbitraires et irrégulières. Elles constituent une violation des Droits de l’Homme, une privation de libertés fondamentales et un acharnement continu sur les acteurs politiques de l’opposition et les journalistes.

Cette pratique récurrente jette du discrédit sur notre pays et fait planer un sérieux doute sur la volonté de démocratisation des gouvernants actuels.

Le Pacte Socialiste pour le Renouveau demande aux autorités de notre pays d’être à l’écoute de leur peuple dans toutes ses composantes et de garantir l’exercice des libertés fondamentales pour tous.

Le Pacte Socialiste pour le Renouveau exige, en conséquence, la libération immédiate pure et simple de l’homme politique, Monsieur Djimon Oré conformément aux droits et libertés des citoyens.

Lomé, le 06 Mai 2021

Pour le PSR, le porte parole

SIGNE

Tchakoura BODE

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.