Togo-La sortie de Jean-Yves Le Drian ne fait que raviver la polémique

Après près d’un an, il a fallu la visite de Faure Gnassingbé à l’Elysée pour que le Quai d’Orsay décide de réagir par rapport à la polémique qui entoure la fameuse lettre de félicitation que le président Emmanuel Macron aurait envoyé au chef de l’Etat de togolais pour sa « réélection » (selon la Cour constitutionnelle togolaise) pour un quatrième mandat.

L’affaire fait grand bruit depuis quelques mois, surtout avec la plainte déposée par l’ancien Premier ministre, Dr Agbéyomé Kodjo devant les tribunaux français contre le journaliste de RFI Pierre Firtion pour « faux et usage de faux ». Puisque ce dernier a été à l’origine de la diffusion de cette fameuse lettre.

Dans la foulée, la direction de RFI a exprimé tout son soutien au journaliste en question, arguant que le confrère travaille avec grande rigueur et professionnalisme.

« C’est après avoir enquêté et vérifié l’authenticité de ce courrier que RFI a publié l’information. En rédigeant son article, Pierre Firtion a fait son travail avec grande rigueur et professionnalisme », a pondu la Direction de RFI dans une mise au point.

Pas plus tard qu’hier mercredi, dans le cadre de la visite de Faure Gnassingbé à Paris, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, est revenu sur cette affaire. Le diplomate confirme que la fameuse lettre a été bel et bien envoyée au locataire de la Marina. « …le Président de la République a bien adressé une lettre au Président Faure Gnassingbé, suite à son élection », confirme-t-il, ajoutant que « ces courriers relèvent de la courtoisie internationale à l’occasion de l’élection d’un chef de l’État ».

Seulement cette sortie de Jean-Yves Le Drian ne convainc pas. Le citoyen français Nicolas Napoletano n’a pas manqué de réagir à cette sortie du ministre Le Drian. « La lettre de félicitation est bien un faux et suage de faux, la justice est saisie, on attend de voir la suite. Maintenant si Emmanuel Macron reçoit à l’Elysée Faure Gnassingbé, ce sera honteux pour la France. Ne pas s’ingérer ne veut pas dire cautionner les faussaires et les tyrans », a-t-il posté sur son compte Twitter.

Et à un autre citoyen français de se lancer : « Emmanuel Macron a besoin de fonds pour sa future campagne électorale, ce qui explique qu’il se rétracte et offre le tapis rouge à Faure Gnassingbé, quitte à ravaler ce qu’il avait dit il y a quelques années en déclarant qu’il est favorable à un départ du pouvoir de Faure », a indiqué Alexandre P. Ducastaing sur Twitter.

Pour le député Nadot Sébastien qui n’est plus à présenter, la fameuse lettre est bel et bien une falsification. Il dézingue la sortie du Quai d’Orsay. « Lettre sans en-tête de l’Elysée signée du Président Macron. Ma demande d’authentification auprès de l’Elysée en février 2021 est restée sans réponse. Ma question écrite à Jean-Yves Le Drian est aussi laconique. La France ou l’incurie diplomatique comme méthode », a dénoncé le député français.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette affaire n’est pas encore à son épilogue. La sortie de Jean-Yves Le Drian dans le cadre de la visite de Faure Gnassingbé à Paris, ne fait que raviver la polémique.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.