Togo-La société Easy Concept Sarlu, citée dans une affaire d’escroquerie, assigne le journal Liberté en justice

La société opérant dans le domaine de représentation commerciale, négoce, import-export, communication, conseil, commerce général et les BTP, dont le Directeur général est cité dans une affaire d’escroquerie portant sur une somme de 9 millions de FCFA, porte plainte contre le quotidien privé Liberté pour diffamation.

Fintakpa Badjanko, patron d’Easy Concept Sarlu, affirme qu’il est diffamé dans un article intitulé « Un Gendarme et le DG de Easy Concept SARLU impliqués dans une affaire d’escroquerie » paru dans l’édition numéro 3507 du quotidien privé Liberté du jeudi 11 novembre 2021. Et porte plainte, à travers une citation directe, contre Mededa Apélété, le Directeur général de la société One World Marines Services et Médard Amétépé, le Directeur de publication du quotidien privé.

« A comparaître le jeudi vingt-cinq (25) Novembre 2021 à huit (08) heures du matin et en tant que de besoin à toutes les audiences aux jours et heures suivant jusqu’au jugement définitif, jours et par-devant le Tribunal de Première Instance de Première Classe Lomé, séant en matière correctionnelle », indique la citation directe. Le plaignant réclame à la société One World Marines Services et au journal la somme de soixante-dix (70) millions de FCFA pour « délit d’atteinte à l’honneur ».

L’article qui fait l’objet de plainte explique que Valère Abissi, Maréchal de logis de son état, introduit Mededa Apélété, le représentant d’One World Marines Services au Togo, dont la maison mère se trouve au Nigeria, à Fintakpa Badjanko afin que ce dernier l’aide à obtenir l’agrément devant lui permettre d’étendre ses activités dans le pays.

Les deux hommes s’entendent sur le paiement d’une somme de dix (10) millions de FCFA. Selon la décharge datée du 7 juillet 2021, également signée par le Directeur général d’Easy Concept Sarlu, et dont le confrère dispose une copie, on peut lire : « Décharge d’une somme de 9.000.000 F (neuf millions) équivalence d’une avance de prestation de service d’un montant total de 10.000.000 (dix millions) FCFA remboursable en cas de non satisfaction à Mr Mededa Apélété Directeur de la société One World Marines Services ». Preuve irréfutable que la transaction a eu lieu.

« Depuis cette date, avons-nous appris, les relations entre M. Mededa et ceux qui lui ont proposé leur service sont devenues froides. Les mois sont passés, mais l’agrément promis n’a jamais été remis à la société One World Marines Services. Au contraire, « ils disent que c’est pour bientôt, mais cela n’arrive jamais ». Après trois mois sans nouvelle de l’agrément, l’employeur de M. Mededa a commencé par hausser le ton pour qu’il rentre en possession du document ou se fasse rembourser, comme il est prévu dans la décharge à lui délivrée. Là aussi, comme un autre chemin de croix pour ce jeune responsable local de société qui, jusqu’à l’heure où nous mettons sous presse, n’a pas encore été remboursé », précise l’auteur de l’article, ajoutant qu’il a eu les versions des deux parties sauf celles du Maréchal des logis qui n’a pas voulu répondre aux questions. Affaire à suivre !

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.