Togo-La signification du nom que les parents donnent à leurs enfants

Savez-vous qu’un fils peut être un père, un grand père, un frère, un ami, un conseiller, un…? Pareil pour une fille aussi.

En réalité, comme beaucoup de personnes dans la vie, ma maman après avoir fait de moi, sa fille, elle m’a donné tellement de noms qu’il faudrait qu’un jour j’écrive pour matérialiser ses propos.

Cette image ressemble à celle de ma mère et sa grande sœur en 1982, quand elle se préparaient pour finir avec leur passage au couvant du dieu de la foudre appelé Heviessou.

Ceux qui me connaissent comme #DoeDahoue (Doedahoe), c’est à cette époque qu’elle m’appelait ainsi – pour ainsi dire “Mon grand-père”.

Elle disait souvent, Grand-père allons…et je la suivais.

Pour elle, je suis son bras droit, et c’est quand même curieux que j’arrive plus tard à me faire composer un nom (Brad) en traduisant tout ce que nous avons dû traverser elle et moi, seuls, à travers les moments incertains de notre vie. Mon Brad Droit combattra toujours pour moi, disait-elle. Sans me rendre compte, j’ai choisi de me faire appeler Bradock (Brad Droit au Combat – pour me délivrer), peut-être parce que les propos de ma maman sont restés gravées sur mon “disque dur”.

Au fait, Edem, mon interprétation convertie en Bradock et puis tard en Brad est mon nom de baptême que beaucoup ignorent parce que j’ai toujours préféré les faits de mémoires, d’histoires, liées à Brad qu’Edem. A l’époque, j’ignorais que Braddock était un nom américain.

Vraiment étonnant, j’avais donné un nom similaire à mon fils “Bradley” – de la même manière que mon papa m’avait prénommé “Bamidele” qui veut dire en Yoruba “Follow me home”. …

Monsieur Zokou Akouété saura même mieux expliquer mes différents noms que moi-même.

Ce monsieur, je lui dois beaucoup de respect. Il était un patron, un chef, un motivateur, un tout …quand il s’agit de la plantation de canne à suivre et de l’endurance dans la galère. Lui et moi avions mangé des choses que je ferai mieux de ne pas décrire. Ce qui m’impressionne est tout le plaisir qu’il se donnait à avaler des repas “spéciaux” avec nos sauces sans obstacles baptisées “For the week” – sauce pour toute la semaine.

Ma maman, avec sa bénédiction, quand je l’appelle ma fille, ou ma petite fille, elle sourit, elle rit, elle est souvent trop contente. Cela lui donne un réel de se faire appeler par son petit-fils, petite fille, ma fille.

Elle disait que Dieu l’a bénie d’avoir mis au monde son grand père.

Les parents d’alors sont bien différents de ceux d’aujourd’hui.

Koukou Teko, va dire à petite fille, ta maman que son grand père, moi, je lui dis bonjour !

Et en même temps, dis-lui merci, cette fois, pas de son grand-père, mais de son fils.

Beaucoup de respect, Maman (TogbeNon).

Beaucoup de respect, Papa (TogbeTo).

C’est quand curieux que ces souvenirs me sont revenus, au 9ème anniversaire de Grain de Sel Togo, Inc., à l’approche de mon anniversaire.

Vraiment, la signification de nos noms, africainement, parlant et simplement disant, regorge de beaucoup de choses révélatrices qu’il faudrait étudier et considérer.

La racine du nom selon mon père est qu’il me donnait en espérant que s’il lui arrivait quelque au Nigeria, je le ramènerai au pays et il en avait tellement qu’effectivement, je suis arrivé à le faire rentrer au pays simplement quand il reçut une lettre que je lui avais adressé en 1989. Dans nos conversations, il me confie toujours que ma lettre était pleine de puissance rien à la lire. La suite de cette partie fait pleurer souvent mon papa.

Déjà, en 1979 – il tentait de me pleurer en pensant qu’étant juste un petit gamin, je n’allais pas pouvoir faire la différence entre une personne qui dort et celle qui a rendu l’âme au moment du décès de sa maman. Il me dit toujours que jusqu’aujourd’hui il s’étonne de la réponse que je lui avais donnée quand il me présentait le biscuit #CABIN pour pensait-il tromper ma vigilance.

Je lui ai dit, pour qui me prenez-vous. Vous pensez que je ne sais pas. Ma grande mère est décédée. Ne savez-vous pas que c’est mon amie et donc, je n’irai nulle part, je resterai toujours à côté. Cela ne leur avait pas été de me séparer du corps de ma grand-mère Atessi allongé dans la chambre avec les morceaux de glaçon.

On ne peut pas échapper à son histoire, autant l’affronter et de puiser son inspiration pour avancer. Tout est dans le plan du Créateur.

“Honore ton père et ta mère – c’est le premier commandement accompagné d’une promesse – afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre. Quant à vous, pères, n’irritez pas vos enfants mais élevez-les en leur donnant une éducation et des avertissements qui viennent du Seigneur. ” – Éphésiens 6:2-4

Affaire à suivre et à poursuivre….

#HistoiredeBrad – l’homme aux multiples noms.

Brad Hounkpati

Source : icilome.com