Togo- La LTDH outille des journalistes sur la liberté de presse et des manifestations

La Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH) en collaboration avec National Endowoment for Democracy (NED) organise ce jeudi 16 décembre 2021 à Kpalimé, un atelier de renforcement des capacités des journalistes et professionnels des médias sur la liberté de presse et des manifestations au Togo. Les travaux ont été ouverts ce matin par Me Célestin Agbogan, Président de la LTDH.

Ils sont au total une vingtaine de journalistes et professionnels des médias à prendre part à cette rencontre de deux jours dont l’objectif est de définir des stratégies de plaidoyers pour la liberté d’expression et des manifestations en vue de l’instauration d’une véritable base démocratique au Togo.

Selon les organisateurs, il sera question de discuter et d’analyser avec les journalistes sur l’état des lieux de la liberté de presse et des manifestations au Togo.

« Vous savez que notre cadre légal est régi par des lois, notamment le code de presse et de la communication et la loi sur les manifestations. Mais depuis, ces lois ont subi des modifications qui, pour nous organisations des droits de l’homme, constituent des entraves aux droits humains. Dans la pratique, on le sent, parce que cette liberté n’est pas mise en œuvre. Donc il s’agit pour nous de réfléchir, de faire un bilan de la liberté d’opinion, des manifestations et de la presse, et de voir ensemble comment est ce que les choses ont évolué depuis qu’il y a eu des modifications à ces différentes lois. Il s’agit aussi de faire sortir les entraves qui ont été causées du fait des modifications de ces lois-là et de prendre des résolutions pour que nous puissions ensemble œuvrer pour une promotion des droits humains au Togo », a souligné Me Célestin Agbogan.

Au cours de cet atelier qui prend fin demain vendredi 17 décembre 2021, les débats tourneront autour de plusieurs communications à savoir : « Analyse du cadre légal de la liberté de presse », « Etats des lieux sur la liberté de presse au Togo », « La pratique de la liberté de manifestation au regard de la loi du 11 mai 2011 », « Analyse de la nouvelle loi portant sur la liberté de manifestation : Les entraves à la liberté de manifestation de la loi révisée portant sur la liberté de manifestation ».

Ces communications seront présentées par Daniel Lawson-Drackey, journaliste-éditorialiste, consultant médias, Prof. Apédo-Amah Togoata, universitaire et ancien secrétaire de la LTDH et Dr Aimé Adi, président de Amnesty International-Togo.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.