Togo : La garde présidentielle de Faure Gnassingbé, sévèrement rudoyée par de la sécurité israélienne au sommet de la CEDEAO au Libéria. Intéressant !

2299

A quelques mois de l’ouverture du sommet Israël-Afrique qui devrait avoir lieu à Lomé au Togo, un incident inhabituel s’est produit entre les éléments de la garde rapprochée du président togolais Faure Gnassingbé et ceux du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Togo : La garde présidentielle de Faure Gnassingbé, sévèrement rudoyée par de la sécurité israélienne au sommet de la CEDEAO au Libéria. Intéressant !

Présents ce dimanche à Monrovia dans le cadre de la conférence de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), les deux Chefs d’Etats ont frisé une crise diplomatique quand des éléments de leurs gardes rapprochés en sont venus à une altercation physique. Une violente dispute a éclaté pendant que le personnel de sécurité de Netanyahu fouillait les gardes du corps du président togolais avant une réunion entre les deux dirigeants. L’affrontement qui a eu lieu à la porte de la sécurité de Netanyahu a inclus, selon les médias israéliens, des « poussées » et des « coups ».

« Avant la rencontre entre le président et le ministre des Affaires étrangères du Togo et le Premier ministre israélien, une dispute a éclaté entre les délégations. Les parties sont parvenues à une compréhension » a indiqué le Shin Bet, le service de sécurité intérieure israélien à Cameroon Web.

La réunion prévue entre le président togolais et le premier ministre israélien a été annulée à cause de cet incident.

Sommet compromis ?La tension est désormais tendue entre Lomé et Jérusalem alors que la capitale togolaise devrait accueillir en octobre prochain le premier sommet Israël-Afrique.

Autre fait marquant de cette conférence, le boycott du discours du premier ministre israélien par certains chefs d’Etat africains. Il s’agit notamment des dirigeants du Niger, du Nigeria et du Bénin. Même si on ne saurait faire un lien entre ce boycott et l’incident susmentionné, il faut dire qu’il n’augure rien de bon pour le sommet d’octobre. Un sommet qui, selon les dirigeants israéliens devrait signer le retour de l’Etat Hébreux sur le continent africain.

Source : Cameroon web

Titre : 27avril.com

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here