Togo : la FOSEP renvoyée à ses missions


10 000 gendarmes et policiers vont être déployés sur tout le territoire du pays à partir du 6 février, date marquant le début de la campagne pour les élections présidentielles.

Ces gendarmes et policiers seront opérationnels durant la campagne, les élections et jusqu’à la publication des résultats ; même un peu au-delà.

« La Force sécurité élection présidentielle (FOSEP) assurera la sécurité lors de l’ensemble du processus », a assuré le ministre de la Sécurité, Damehame Yark.

Un dispositif équivalent avait été mis en place lors des précédents scrutins, législatives de 2018 et municipales de 2019.

Ces forces de sécurité ont pour mission de protéger les candidats, d’assurer la sécurité pendant les meetings et de garantir le bon déroulement des opérations de vote.

Source : l-frii.com