Togo-La DMK compte sur le Commonwealth pour une sortie de crise

Les responsables de la DMK ne veulent rater aucune occasion pour se faire attendre. Ils semblent tenir à un règlement rapide du contentieux électoral qui les oppose au régime de Faure Gnassingbé. Ils veulent profiter de la présence de la délégation du Commonwealth actuellement à Lomé, pour enterrer la hache de guerre avec le pouvoir.

Dans un communiqué, la DMK souhaite « la bienvenue » à ces diplomates anglais. Mais elle fustige le fait que cette délégation, depuis son arrivée à Lomé, le lundi dernier, n’a pas cherché à rencontrer les acteurs de la société civile et les partis politiques du pays.

« La DMK s’étonne cependant de ce que ni le regroupement, ni aucun parti ou association membre de ce dernier n’ait à ce jour été invité à rencontrer la mission. Au regard des valeurs de l’institution qui incluent la démocratie fondée sur le libre choix de leurs gouvernants par les citoyens, la DMK formule le vœu que sa mission contribue à la résolution de la grave crise politique que traverse le Togo depuis l’élection présidentielle du 22 février 2020 », peut-on lire dans le communiqué signé par Mme Adjamagbo-Johnson, sa Coordinatrice.

Dans le cadre de son plaidoyer international pour une sortie de crise pacifique au Togo, démarré depuis la Rencontre citoyenne et patriotique togolaise de Bruxelles des 20 et 21 mai 2021, la DMK souhaite vivement que le Commonwealth puisse se saisir de son mémorandum de sortie de crise pacifique dans son appréciation transversale et d’ensemble de la grave crise que traverse le Togo.

La DMK assure le Commonwealth de sa disponibilité à œuvrer pour la paix, la stabilité et le devenir harmonieux du Togo avec toutes les bonnes volontés à l’instar de l’Union européenne et des Nations Unies.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.