Togo – La CSTT donne sa version sur le « licenciement abusif » des 170 des employés de SOFANAT

Contrairement à la version servie sur le rôle de la Confédération syndicale des travailleurs du Togo (CSTT), dans l’affaire de licenciement abusif des 170 employés de la Société de fabrication de nattes, la centrale syndicale dément être restée indifférente.

L’Union syndicale des travailleurs de la zone franche d’exportation (USYNTRAZOFE) a dénoncé le licenciement « abusif » de 170 employés de la Société de fabrication de nattes (SOFANAT). Elle a par la même occasion regrettée le « silence de l’administration du travail dans cette crise pandémique ».

Revenant sur les faits, la Confédération syndicale des travailleurs du Togo a tenu à éclairer la lanterne de l’opinion. Selon la CSTT, il n’y a pas eu de licenciement ‘abusif’ de 170 employés, mais plutôt un abandon de poste constatée par voie d’huissier.

« Tout est parti d’une note de service de la direction de SOFANAT, portant réorganisation du temps de travail, ce qui a été fait dans la plupart des entreprises et sociétés de notre pays. La note sort un nouveau programme portant le temps de travail de 8 heur-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.