Togo : La Coalition est morte… Vive la Coalition.

193

Le paysage politique togolais est ce qu’il est : fragile. Quel autre environnement politique ne l’est pas, par les temps qui courent, de l’Afrique aux Amériques en passant par l’Europe ? À cette fragilité politique togolaise, évitons tout simplement d’ajouter une trop grande incertitude, consciemment voulue. C’est à ce carrefour décisionnel que se retrouve l’Opposition républicaine togolaise, celle qui a même sacrifié de certains avantages particuliers pour garder sa fidélité au retour vrai à la République de l’alternance et de la Dignité.

L’histoire nous enseigne et nous renseigne : « Il m’arrive souvent de me réveiller la nuit, de me mettre à penser à un problème sérieux et de décider qu’il faudrait que j’en parle au Pape. Puis je me réveille complètement et je me souviens que je suis le Pape », nous a appris Le Bon Pape, Le Pape du Peuple lui-même, Jean XXIII. Du rêve à la réalité, au Togo également, nous sommes en mouvement perpétuel vers une cible elle-même en constant mouvement. C’est à ceci et à cela qu’il faut trouver solution et posture idéale dans l’opposition togolaise.

Dans un sens, le regroupement est utile à l’opposition togolaise ; dans un autre sens, mieux vaut faire bande politique à part pour ensemencer et préserver une meilleure cohésion. Cette Force de Coriolis, politique, qui balance l’opposition togolaise de la grande Coalition comme la C14 à un regroupement plus sélectif et consensuel comme ce fut le cas avec « Cap 2015 » et « Arc-en-ciel » devient la norme pour faire face à l’avenir, sans inutiles friction, dispute et querelle, réelles ou larvées. La grande coalition C14 a vécu… Vive la Coalition par affinité, par efficacité, par efficience… Et c’est tant mieux !

Moins de bruit… Plus de résultats

Avec un regard stratégique sur l’avenir, il y a lieu de sérier les choses : réinvestir l’effort dans l’avenir plutôt que dans le passé. L’avenir de l’action politique au Togo doit reprendre vie sur une seule question pratique : participer ou non aux élections locales prochaines. Un tel questionnement pourrait même servir de base de rapprochement et de redistribution des cartes politiques dans l’Opposition républicaine togolaise. Encore que ce critère est même insuffisant, très insuffisant même.

À quoi ça sert d’aller aux élections ensemble avec des partenaires qui vont vous jouer dans le dos du matin au soir ? Ici, l’objectif est bien l’atteinte des résultats (efficacité) avec le moins de dommage et de coût politique possible (efficience). Il s’agit d’éduquer nos actions futures à l’aune de toutes nos expériences passées, sur le chemin du retour à la République. « Heureux ceux qui s’entendent critiquer et qui sont mis à même de se corriger » est bien le message que nous avons reçu de Shakespeare à travers sa lettre « Beaucoup de bruit pour rien ».

Togo : La Coalition est morte… Vive la Coalition.

Véritablement, l’Opposition politique togolaise a un devoir d’efficacité et d’efficience à accomplir. Véritablement, après les tribulations de la C14 et de la CEDEAO, « Si nous savons au départ où nous en sommes et la direction que nous voulons prendre, nous pourrions alors mieux juger de ce qu’il faut faire et de la façon de le faire ». Cette leçon politique complémentaire d’Abraham Lincoln est bien comprise. Le temps politique a suffisamment instruit les uns et les autres qu’il nous appartienne, toutes et tous, de nous éloigner de la naïveté politique et de nous dire : Merci, à la prochaine fois.

La tragédie de l’opposition togolaise ce n’est pas tant qu’elle ne connaisse pas le régime autoritaire en face. Devant la rapidité et la proximité des échéances futures, celles de 2019 et de 2020, notamment les élections locales et présidentielles, notre tragédie commune seraient d’exagérer nos forces et habiletés pour minimiser nos incapacités et faiblesses ; nier la réalité en somme. Au conclave de la C14, que les responsabilités soient prises, clairement et courageusement. Un autre Togo nous attend à la force et à l’agilité de notre propre réalisme. Après la coalition C14, une autre coalition. Le Roi est mort… Vive le Roi !

Pierre S. Adjété
11 février 2019

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here