Togo-La CNDH marque de son empreinte la journée nationale de l’arbre

1er juin 2021. La Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) a marqué de son empreinte la journée nationale de l’arbre en mettant en terre dans l’enceinte de la Direction générale de la gendarmerie nationale 200 plants à Lomé.

« La restauration des forêts : une voie pour la reprise et le bien-être ». C’est le thème choisi pour la journée nationale de l’arbre de ce 1er juin. Il trouve son origine dans la décennie des Nations unies pour la restauration des écosystèmes 2021-2030.

La CNDH qui veut jouer sa partition a mis en terre plusieurs dizaines de jeunes plants (100 kayas et autant d’eucalyptus) à la Direction générale de la Gendarmerie nationale.

« L’on peut penser qu’en instituant cette journée, les autorités d’alors avaient à cœur de parvenir à long terme à une couverture forestière acceptable du pays, améliorer et diversifier son potentiel ligneux et surtout protéger son environnement contre les changements climatiques », indique un communiqué de presse.

La Commission chargée de la défense et de la promotion des droits humains veut, à travers son action, rappeler que « les arbres jouent un rôle important dans la biosphère » contribuant notamment « à la réduction des concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère en luttant contre les changements climatiques », en assurant en outre « la purification de l’air et la fourniture de l’eau propre » et en participant « à la conservation de la biodiversité ».

La journée nationale de l’arbre a été instituée au Togo le 1er juin 1977 dans l’optique d’inciter au reboisement, protéger l’environnement et renforcer le développement durable.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.