Togo : la 1ère édition de la Semaine du Secteur Privé s’ouvre à Lomé

20


La 1ère édition de la Semaine du Secteur Privé s’est ouverte ce lundi 4 novembre 2019 à Lomé.

Placée sous le thème ‘Secteur privé, moteur de croissance et du développement socio-économique du Togo’, cette rencontre intervient quelques jours seulement après la publication du rapport Doing Business qui fait du Togo, le 1er pays réformateur du continent africain.

Vue partielle des participants

« Défis du secteur privé dans la mise en œuvre du PND » et « Quelle fiscalité pour la promotion du secteur privé ? » sont entre autres les thématiques qui meublent cette rencontre.

Pour Kodjo Sévon-Tépé Adedze, Ministre du Commerce, de l’Industrie, du Développement du Secteur Privé et de la Promotion de la Consommation Locale, « cette première édition se propose d’explorer les voies et moyens pour permettre à notre secteur privé de jouer pleinement son rôle de partenaire privilégié dans l’émergence de notre pays. »

« Au cours de cette Semaine du Secteur Privé, nous devons montrer une mobilisation sans précédent, et dire à nos partenaires que nous sommes prêts à relever tous les défis qui se présenteront dans notre marche vers le développement durable », a confié M. Germain Meba, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo.

Panel

« Le secteur privé est attendu sur plusieurs fronts et se doit d’être l’acteur principal de son propre développement. Il doit, par conséquent, participer activement à la croissance économique, tant par la création de richesse que par la contribution à la réalisation de projets structurants », a-t-il poursuivi.

Durant cette semaine, plusieurs thématiques seront abordées à travers des discussions de haut niveau et des panels d’échanges d’expériences.

Rappelons que dans la mise en œuvre du PND, il est attendu des privés une contribution à hauteur de 65% du financement total.

La rencontre prend fin le 8 novembre prochain.

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here