Togo-Kokouvi Dzifa Galley redonne vie à des contes

Bercé dans sa tendre enfance avec des contes, cet écrivain togolais publie un livre dans lequel il plonge les lecteurs dans des leçons de vie qui se transmettent de génération en génération dans l’espace culturel du sud du Togo.

Kokouvi Dzifa Galley qui s’est fait un nom parmi les dramaturges togolais, vient de mettre sur le marché « L’oracle a parlé et autres contes du Togo ». Un livre de neuf (9) contes, issus de l’espace culturel de la partie méridionale de son pays.

C’était donc à Woukpo (dans le Klouto), le village natal de l’auteur, qu’il a été initié comme lui-même le dit aux contes, aux légendes, aux proverbes… Au fil des années, il n’a jamais oublié ces moments agréables consacrés « à la parole sacrée de son terroir ».

Après donc plusieurs publications, notamment les pièces de théâtre « Un pas avant », « Une autre Ni vu, ni connu », « Page blanche », etc. il a décidé de partager avec ses compatriotes quelques-uns de ces contes. Et il a mis l’accent surtout sur ceux qui traitent de la polygamie, de la femme, du destin, du mystère, de l’amitié, de la cupidité, entre autres.

Dans un style simple mais saisissant, l’auteur nous plonge dans une narration vive, illustrée par des images et de chants. Son objectif, immortaliser le patrimoine immatériel de son pays. Une rencontre de dédicaces de son chef-d’oeuvre s’est déroulée ce jeudi 9 décembre à Goethe Institut de Lomé.

Si le livre est bien accueilli par les milieux de la critique littéraire, beaucoup lui ont, néanmoins, recommandé d’aller dire ses contes devant les élèves, les communautés.

Kokouvi Dzifa Galley, titulaire d’une maîtrise en sciences économiques obtenues à l’Université de Lomé, fait partie de ces jeunes écrivains qui touchent à tous les genres littéraires.

Source : icilome.com