Togo – Kokoroko bloque l’accès à l’éducation à trois élèves pendant 2 ans

La bataille contre les irrégularités dans le secteur de l’éducation au Togo connait un nouvel épisode. En effet, une nouvelle sanction vient de tomber non pas à l’encontre du corps enseignant mais à l’endroit de trois (3) élèves du CEG.

Il s’agit de Rabi Daye, John Daye et Holali Kossi Dayeancien, élèves du CEG Kpélé-Adéta 1. La sanction prononcée par le ministre des Enseignements primaire, secondaire et technique, Dodzi Kokoroko, à l’encontre de ces derniers leur interdit de se réinscrire dans un établissement scolaire (public/privé) au Togo.

« Cette sanction du ministre contre ces 3 élèves, l’un ancien élève du CEG Kpélé-Adéta 1, le 2ème en classe de Seconde A4 au lycée de Kpélé-Adéta et le 3ème en classe de 4ème CEG Kpélé-Adéta, court jusqu’à la rentrée scolaire 2023-2024. Le ministre soutient que ces décisions seront publiées au journal officiel.

Que s’est-il passé ? Le ministre, pour prendre cette décision, se base sur le rapport du censeur du lycée d’enseignement général de Kpélé-Adéta et du compte rendu du chef de l’inspection de l’enseignement secondaire d’Adéta. Les 2 documents relatent l’agression verbale et physique du proviseur dudit lycée par Rabi Daye, 2 de ses frères et leurs complices », rapporte le confrère Globalactu.

A ceci poursuit la même source, prof Dodzi Kokoroko ajoute l’avis du conseil de discipline du lycée d’enseignement général de Kpélé-Adéta en sa séance du 7 septembre dernier.

Par conséquent, les élèves concernés, pour leur rétribution, pourront s’inscrire à nouveau dans un établissement dans deux (2) ans.

Source : icilome.com