Togo – Kokoroko bloque l’accès à l’éducation à trois élèves pendant 2 ans

La bataille contre les irrégularités dans le secteur de l’éducation au Togo connait un nouvel épisode. En effet, une nouvelle sanction vient de tomber non pas à l’encontre du corps enseignant mais à l’endroit de trois (3) élèves du CEG.

Il s’agit de Rabi Daye, John Daye et Holali Kossi Dayeancien, élèves du CEG Kpélé-Adéta 1. La sanction prononcée par le ministre des Enseignements primaire, secondaire et technique, Dodzi Kokoroko, à l’encontre de ces derniers leur interdit de se réinscrire dans un établissement scolaire (public/privé) au Togo.

« Cette sanction du ministre contre ces 3 élèves, l’un ancien élève du CEG Kpélé-Adéta 1, le 2ème en classe de Seconde A4 au lycée de Kpélé-Adéta et le 3ème en classe de 4ème CEG Kpélé-Adéta, court jusqu’à la rentrée scolaire 2023-2024. Le ministre soutient que ces décisions seront publiées au journal officiel.

Que s’est-il passé ? Le ministre, pour prendre cette décision, se base sur le rapport du censeur du lycée d’enseignement général de Kpélé-Adéta et du compte rendu du chef de l’inspection de l’enseignement secondaire d’Adéta. Les 2 documents relatent l’agression verbale et physique du proviseur dudit lycée par Rabi Daye, 2 de ses frères et leurs complices », rapporte le confrère Globalactu.

A ceci poursuit la même source, prof Dodzi Kokoroko ajoute l’avis du conseil de discipline du lycée d’enseignement général de Kpélé-Adéta en sa séance du 7 septembre dernier.

Par conséquent, les élèves concernés, pour leur rétribution, pourront s’inscrire à nouveau dans un établissement dans deux (2) ans.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.