Togo-Kodjovi Obilale une fois encore victime d’actes barbares

Il traîne depuis le 08 janvier 2010 un traumatisme lié à un attentat terroriste avec l’équipe nationale de football de notre pays dans la bande de Cabinda en Angola en partance pour la coupe d’Afrique des nations, un attentat revendiqué par le Front pour la libération de l’enclave de Cabinda. Depuis cette date sa carrière de footballeur qui s’ouvrait devant lui s’est arrêtée.

Grâce à la générosité de la Ligue professionnelle de football de France, de la CAF la Confédération africaine de football, de nombreux bienfaiteurs dont des stars du football, puis de l’État togolais, il s’en est sorti vivant mais ne peut se déplacer qu’avec une béquille.

Après des années de traitements, cette douloureuse épreuve et un livre plus tard, il a voulu se reconvertir dans l’agriculture bio en achetant un terrain pour en faire une ferme à Badja Todomé sur la route de Kpalimé dans la préfecture de l’Avé. Un projet pour lequel il s’est investi corps et âme. Avec la collaboration de certains paysans en qui il avait placé sa confiance, le projet allait bon train jusqu’à ce que de véritables sorciers qui sont d’abord ses gardiens dans la ferme, puis ses amis du village d’à côté ont commencé par lui en vouloir en exigeant toujours plus que ce qui était convenu en matière de rémunération, ce à quoi notre ex gardien international satisfaisait.

D’abord ce sont ses installations solaires qui avaient disparu puis des bizarreries au quotidien. L’ancien collaborateur à qui il a construit une maison dans la ferme, acheté un téléphone androïde pour qu’il puisse le joindre n’a jamais voulu exercer convenablement le job pour lequel il est payé. Résultat des courses il a été remercié et un autre a pris sa place. Ce dernier n’arrête pas de tomber malade et de voir des choses extraordinaires liées aux rites coutumiers dans la ferme et à un moment est allé consulter au village et se protéger.

Malgré ces faits, Dodo Kodjovi Obilale ne se décourageait guère. Au contraire il continue à investir dans sa ferme pour faire du maraîchage en faisant un forage et en installant des tuyaux d’irrigation. Il avait à côté toute une plantation d’ananas. Vendredi dernier lui et moi on s’était convenu de se rendre dans sa ferme cette semaine pour préparer le reste du terrain pour la grande saison agricole qui s’annonce.

C’est avec fureur que ce mardi en se rendant dans sa ferme, il constate que de véritables sorciers ont mis feu à sa plantation d’ananas, détruisant ses tuyaux d’irrigation et dans le même temps le peu de récoltes qui y sont. Peut-on être si barbare et si haineux pour quelqu’un qui n’arrête pas de venir au secours dès que besoin se fait sentir dans les villages environnants de sa ferme? Il avait des larmes aux yeux en découvrant l’horreur et moi plus en colère alors que j’étais également en train de préparer mes terrains pour la grande saison agricole.

Certains Togolais sont de grands méchants, des sorciers sans cœur. Mais ils peuvent courir, ils seront rattrapés pour expliquer leurs gestes et répondre de leurs actes. C’est absolument révoltant qu’on puisse en vouloir à quelqu’un jusqu’à ce point.

Courage frère, tu auras toujours le dessus sur des envieux, des jaloux et des sorciers.

Anani Sossou

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.