Togo – Interdiction des manifestations publiques : Nathaniel Olympio met en garde contre « une explosion sociale »

Toute manifestation publique contre le pouvoir de Lomé est interdite depuis quelques mois déjà. La dernière en date, celle des 7 partis de la Dynamique Mgr Kpodzro annoncée pour ce samedi 28 novembre 2020 à Lomé, est interdite par le gouvernement.

C’est la énième manifestation publique et pacifique de l’opposition interdite par le régime en place. En en croire le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement des territoires, Payadowa Boukpessi, cette manifestation de la DMK est en déphasage avec les dispositions prévues dans la nouvelle loi sur les manifestations publique au Togo. Il évoque également la situation sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.

Pour Nathaniel Olympio, président du Parti des Togolais (une formation politique d’opposition), « l’interdiction systématique des manifestations pacifiques au Togo est une dérive dangereuse qui élargit le champ des extrêmes ».

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.