Togo – Interdiction de la marche de la DMK : Pierre-Henri Bovis dénonce une « violation des principes fondamentaux des citoyens »

Me Pierre-Henri Bovis – un des avocats d’Agbéyomé Kodjo, candidat à la présidentielle du 22 février 2020, auprès de l’ONU – a réagi, ce jeudi sur Twitter, à l’interdiction de manifester ce samedi par les autorités togolaises.

Les 7 partis membres de la Dynamique Kpodzro ont prévu manifester, ce samedi 28 novembre, dans les rues de Lomé. Pour exiger des enquêtes dans l’affaire Petrolegate, la relaxation libération de tous les prisonniers politiques, etc. La manifestation a été interdite par le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement des territoires, Payadowa Boukpessi.

Le gouvernement reproche à la DMK de n’avoir pas pris en compte les dispositions prévues dans la nouvelle loi sur les manifestations publiques au Togo.

Pour Me Pierre-Henri Bovis, avocat au barreau de Paris, membre du collège d’avocats défendant la cause de l’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo auprès de l’Organisation des Nations unies, « l’interdiction de manifester ce samedi par le gouvernement togolais est –

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.