Togo – Insécurité et banditisme à Awatamé-Anyigbé

Entre occupations illégales et banditisme il se développe « une ghettoïsation en douce » de la réserve administrative Togopharma à Awatamé-Anyigbé (Golfe 5) qui échappe peut-être au contrôle du maire Kossi Aboka, rapportent nos confrères de letabloidtogo.

Sur les lieux, des installations illégales (garages, buvettes, églises, kiosques, habitations de fortune, etc.) poussent de partout « avec la bénédiction d’un ancien préfet », dont la source susmentionnée a souhaité taire le nom.

L’endroit réputé être un lieu de consommation de drogue une fois la nuit tombée, constitue également un lieu de ralliement des malfaiteurs de tout genre, ouvrant ainsi la porte à l’insécurité dans le quartier.

« La preuve, un propriétaire de chevaux qui y a installé une écurie, s’est vu taillader deux de ses bêtes dans la nuit de mardi à mercredi », souligne-t-on.

Claude Kuessan Kouevi, conseiller municipal à la mairie du Golfe 5, promet qu’ils feront de leur mieux pour en finir avec ce phénomène qui inquiète tant.

Rayan Naël-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.