Togo – Infrastructures : Le Grand-Bassar, orphelin de la politique des grands travaux

Le pays Bassar-Konkomba est aussi orphelin de la politique des grands travaux du régime RPT-UNIR. Les infrastructures routières sont fortement dégradées et la région dont la ville de Bassar risque d’être coupée du reste du pays.

A proximité de la Plaine des « maux » ou de Mô souvent appelée le 6ème continent, les préfectures de Bassar et de Dankpen formeront bientôt le 7ème du genre. Et pour cause, les routes et les ponts qui relient les deux localités venant par Sokodé ou Kara de même que les ponceaux et les pistes permettant d’acheminer les produits agricoles vers les communes ne plus carrossables. Le pays s’est enfoncé très durablement dans le sous-développement, la paupérisation et le délabrement.

Le 30 juillet dernier, c’était le ponceau de Djaré sur la piste rurale du village Kpinsaka à 3 kilomètres du cimetière musulman non loin de l’auberge Kibetankpeou de l’ancien ministre Boukari Tabiou qui s’est effondré suite à une pluie diluvienne. Il s’agit d’une piste stratégique du canton de Bassar qui fut tracée par la SOTOCO (Au-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.