Togo-Industrie cinématographique : Les députés balisent la voie

Une nouvelle ère s’ouvre pour le secteur du cinéma au Togo. Les députés ont adopté à l’unanimité ce mardi 21 septembre 2021, le code du cinéma et de l’image animée. C’était au cours de la troisième séance plénière de la deuxième session ordinaire de l’année 2021.

La promotion des industries culturelles en général et du cinéma en particulier peine à être concrétisée, en dépit de nombreux efforts du gouvernement, faute d’un cadre juridique approprié.

Cette loi est donc une grande nouveauté dans l’arsenal juridique togolais. Elle ambitionne de protéger la créativité des acteurs, des artistes et de toute personne impliquée dans l’acte de création cinématographique. Il s’agit de doter le secteur du cinéma d’un cadre juridique et économique dynamique, attrayant pour être en phase avec la politique culturelle et le plan stratégique de l’action culturelle couvrant la période 2014-2024 adoptés en mars 2011.

Le ministre de la Culture et du Tourisme, Kossi Gbényo Lamadokou, a témoigné sa gratitude à la Représentation nationale pour sa disponibilité, laquelle a permis d’adopter cette loi qui a vocation à régir le code du cinéma et de l’image animée.

Pour la Présidente de l’Assemblée nationale, le projet de loi adopté inaugure un nouveau départ pour le cinéma et l’image animée.

Ce code du cinéma et de l’image animée prévoit la création du centre national du cinéma et de l’image animée pour rendre plus compétitif le cinéma togolais. Il comporte 227 articles répartis en 10 titres.

Source: Assemblée nationale

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.