Togo-Huit machines à coudre du Rotary Club de Lomé pour des démunies du CEDAC

Les locaux de la Chambre Régionales de Métiers de Lomé ont servi de cadre à une cérémonie de remise de don de machines à coudre aux jeunes filles en fin d’apprentissage au Centre d’Entraide des Démunis pour l’Apprentissage de la Couture (CEDAC). Ce don est le fruit d’un partenariat de longue date entre Rotary club de Lomé et ledit centre. Les bénéficiaires, tout en exprimant leur reconnaissance au donateur ont promis d’en faire « bon usage ».

Dans le cadre de ses actions sociales basées sur le service d’autrui, le Rotary Lomé a fait don, ce jeudi 9 septembre 2021, de huit machines à coudre aux jeunes filles en fin d’apprentissage du Centre d’Entraide des Démunis pour l’Apprentissage de la Couture (CEDAC). Par ce geste, le Rotary Club veut faciliter l’accès à l’équipement des désormais maîtres et maitresses couturières, promouvoir l’autorisation de la jeune fille et contribuer à la sensibilisation la culture entrepreneurial. Le Rotary Club Lomé a placé l’année 2021-2022 sous le thème « Servir pour changer des vies ».

Ainsi, ces filles du CEDAC entrent dans la vie active professionnelle, pour faire partie de la grande famille des artisans et bénéficier des avantages qu’offre le secteur. Plusieurs critères (l’excellence et le respect des valeurs sociales) ont été pris en compte dans la sélection des récipiendaires. « C’est plus qu’un don de machine, mais un don de vie qui vient en appui au personne démunie” a laissé entendre le Vice-Président la chambre régionale des métiers de Lomé.

Par le travail, « une machine aujourd’hui doit produire trois ou quatre autres machines pour les trois années à venir » a conseillé la directrice du CEDAC Mme Djatougbé DRAVI.

« Faire de la jeune fille démunie, une femme responsable et accomplie » telle est la vision du CEDAC. Cette vision passe donc par l’accompagnement et dans la formation et l’installation des jeunes filles démunies, l’éducation financière, citoyenne et la planification familiale, l’accompagnement sur le guichet FNFI en vue de l’obtention de crédit d’exploitation…

Egalement, pour une meilleure insertion sociale, les filles bénéficiaires ont entamé leur inscription à la chambre des métiers et le processus d’établissement de la carte professionnelle. Les récipiendaires n’ont pas manqué de dire « merci pour ce geste du Rotary et promis d’en prendre grand soin ».

Le Centre d’Entraide des Démunis pour l’Apprentissage de la Couture (CEDAC) a déjà mis sur le marché, une cinquantaine de maîtres et maitresses de couture.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.