Togo-Gilchrist Olympio : « Agir avec constance pour la victoire de nos idéaux »

L’Union des forces de changement (UFC) fête ses noces de perle, donnant l’occasion à son président national, Gilchrist Olympio, d’adresser un message aux militants et sympathisants de la formation à la couleur jaune.

« Trente ans, C’est l’âge de la maturité. En célébrant les 30 années de l’existence de notre parti, notre pensée va à l’endroit de tous ces enfants, ces femmes et ces hommes qui ont fait le sacrifice suprême de leur vie pour le triomphe de la liberté dans notre pays », écrit l’opposant tout conviant les membres de l’UFC à travailler pour que triomphent ses « idéaux ».

Message du Président national à l’occasion du 30ème anniversaire de la création de l’UFC

Chers camarades,

Chers militants et sympathisants

Trente ans, C’est l’âge de la maturité. En célébrant les 30 années de l’existence de notre parti, notre pensée va à l’endroit de tous ces enfants, ces femmes et ces hommes qui ont fait le sacrifice suprême de leur vie pour le triomphe de la liberté dans notre pays.

Célébrer les 30 ans c’est toujours joyeux mais j’ai bien conscience que cet anniversaire s’inscrit dans un contexte particulier, celui d’une crise sanitaire.

Toutefois, je rends grâce à Dieu de nous avoir donné cette belle occasion de retrouvailles. Aussi, voudrais-je vous saluer ; saluer votre ténacité dans votre attachement à l’UFC ; saluer la résilience de votre militantisme qui s’est adaptée à toutes les formes de difficultés et de défis auxquels nous avons été confrontés. Si nous sommes restés un parti solide, si nous avons su traverser sans dommages les nombreuses zones de turbulence par lesquelles l’histoire tumultueuse de notre pays des années 1990-2010 est passée, c’est parce qu’au cœur du patrimoine politique du militant de l’UFC, il y a deux grandes vertus : la résilience et la fidélité. Hommage donc à vous, chers militants.

L’une des forces de l’UFC réside dans sa vision inéluctable de rassembler les Togolaises et les Togolais afin de leur offrir des opportunités égales, la protection et la défense de leurs droits et libertés. Cette noble vision s’inscrit dans le cadre du Togo d’aujourd’hui et de celle de demain.

Ce jour d’anniversaire, est une occasion pour nous de faire un bilan, mais aussi et surtout de nous projeter dans l’avenir.

En effet, depuis sa création le 1 février 1992, nous nous sommes mis au travail pour implanter le parti, l’équiper et participer au débat sur tous les sujets de la vie de notre pays. En date d’aujourd’hui, l’ancrage du parti est national et toutes nos fédérations sont implantées dans les préfectures du pays.

A l’extérieur du pays, l’UFC a des fédérations, actives ou en émergence.

Durant les trente années de son existence, l’UFC a été présente sur tous les terrains, parfois seul contre tous, mais nous avons résisté grâce à la profondeur de nos convictions. Nous avons toujours pris position sur toutes les questions d’intérêt national : justice et droits de l’homme, environnement, éducation – santé et services sociaux de base, hygiène publique, défense et sécurité, gouvernance, pauvreté et chômage, etc.

Nous avons souvent fait accompagner nos critiques, de propositions de solutions pour juguler les crises (politiques, économiques, sociales et sanitaires) auxquelles notre pays a été confronté.

Une des forces de l’UFC réside dans la profondeur de ses convictions, la clairvoyance de sa vision et dans sa capacité de se mettre dans l’esprit et le cœur du peuple togolais.

Dans les mois et les années qui vont suivre, l’UFC devra :

• Poursuivre la formation de ses militantes et militants sur la culture de la citoyenneté, sur les droits et les libertés ainsi que sur la vie du parti ;

• Communiquer davantage sur notre vision du Togo et les projets qu’il génère.

• Se préparer activement pour gagner les futures compétitions électorales

• Promouvoir la paix et l’unité nationale et œuvrer sans relâche pour un vivre ensemble

• Sensibiliser les Togolais, notamment les jeunes, sur les méfaits de l’ethnocentrisme, le régionalisme et sur l’exclusion sociale

• Encourager activement le dialogue entre toutes les forces politiques et sociales du Togo en promouvant l’esprit de compromis lors des discussions et des négociations.

Je souhaite joyeuse fête à tous les militants et sympathisants, et vous invite à agir avec constance pour la victoire de nos idéaux et avec l’amour de notre chère patrie, le Togo

Vive l’UFC,

Vive le Togo

Ablode ! Ablode ! Ablode Gbadja !

Source : icilome.com