Togo-Ghana : Les frontières terrestres rouvrent après 2 ans

Le président de la République du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé la réouverture des frontières terrestres du Ghana après deux ans de fermeture. Cela permettra le flux du trafic humain à travers les pays voisins, le Togo, la Côte d’Ivoire et le Burkina-Faso après leur fermeture en mars 2020.

Cette décision était censée être une mesure visant à réduire la propagation du virus Covid-19 dans le pays.

Selon le gouvernement, entre cette période et aujourd’hui, il y a eu trois vagues de la pandémie au Ghana.

Cependant, le taux d’infections a considérablement ralenti, les cas actifs étant réduits, les frontières aériennes étant déjà rouvertes.

Prononçant dimanche son 28e discours national sur les mesures que son gouvernement prend pour atténuer la pandémie de Covid-19, le chef de l’État a déclaré : « À partir de demain, lundi 28 mars, toutes les frontières terrestres et maritimes seront ouvertes».

« Les voyageurs entièrement vaccinés seront autorisés à entrer par les frontières terrestres et maritimes sans résultat de test PCR négatif du pays d’origine », a-t-il indiqué.

« Les citoyens et résidents étrangers au Ghana, qui ne sont pas complètement vaccinés, devront produire un résultat de test PCR négatif de 48 heures et se verront proposer la vaccination à leur arrivée », ajoute Akufo-Addo.

Lors de son dernier discours sur les mesures prises contre la pandémie dimanche, le président a également exhorté les Ghanéens à se protéger alors qu’il annule l’instrument exécutif signé au plus fort de la pandémie.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.