Togo-Ghana : le poste de frontière de Noépé opérationnel d’ici fin 2021 ?

Publicités

Trois ans après sa remise officielle, le poste de contrôle juxtaposé de Noépé-Akanu entre le Togo et le Ghana devrait être opérationnel avant la fin de l’année. Ainsi en a décidé une réunion ministérielle inter-Etats tenue il y a quelques jours sur le site.

Lire aussi : Arrêt sur image : on se « tcha » au sommet de l’Etat

La rencontre, qui a rassemblé plusieurs ministres (travaux publics et sécurité, et des représentants des ministères des transports et du commerce, côté togolais), ainsi que des responsables des douanes des deux pays, visait à délibérer sur les défis auxquels est confrontée l’infrastructure, et accélérer son opérationnalisation, conformément aux souhaits des deux Chefs d’Etat.

Publicités

Le poste de frontiere de Noepe Togo-Ghana : le poste de frontière de Noépé opérationnel d’ici fin 2021 ?Le poste de frontiere de Noepe Togo-Ghana : le poste de frontière de Noépé opérationnel d’ici fin 2021 ?

A l’issue des travaux, plusieurs décisions ont été actées :

Publicités

  • mise en place d’un comité provisoire de gestion (à la présidence rotative annuelle), composé de tous les responsables des services frontaliers nationaux travaillant au PCJ (douanes, immigration, police, santé, investigations, agriculture, etc.)
  • mise en œuvre de mesures pour dévier les poids-lourds vers le PCJ, entre autres.

Par ailleurs, les deux pays se sont engagés à contribuer chacun à hauteur d’un million de dollars US pour la mise en œuvre immédiate des travaux visant à rendre le site opérationnel à la date convenue.

Lire aussi : Diaspora : une Togolaise prise en flagrant délit de vol

Inauguré en 2014, le poste, destiné à fluidifier la circulation des biens et des personnes entre les deux pays et à promouvoir la gestion intégrée des frontières dans la sous-région, n’a jamais pu être fonctionnel jusqu’alors. Ceci, du fait de difficultés techniques et logistiques (approvisionnement en électricité, eau et réseau internet, interconnexion des systèmes informatiques douaniers du Togo et du Ghana, entre autres).

Construit sur une superficie de 17 hectares, il est subdivisé en plusieurs zones pour les opérations de transport de véhicules commerciaux et de passagers, ainsi que celles de manutention et du fret de marchandises, du transit et d’inspection du bétail.

Avec République Togolaise

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.