Togo – Gestion de la commande du carburant : Le détournement de 500 milliards de FCFA fait retourner l’ATC

C’est le confrère L’Alternative qui a publié le dossier la semaine dernière sur le scandale dans la gestion de la commande des produits pétroliers au Togo. Au centre des intrigues, Francis et Fabrice Adjakly qui ont détourné 400 à 500 milliards de FCFA. Membre du Comité de suivi des fluctuations des prix des produits pétroliers (CSFPPP), l’Association togolaise des consommateurs (ATC) demande des comptes au gouvernement…

Communiqué de l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) relatif au supposé scandale de 400 à 500 milliards de francs CFA dans l’importation du pétrole au Togo

Depuis quelques jours, l’actualité nationale est dominée par un supposé scandale dans l’importation du pétrole au Togo. Certains medias et une partie de l’opinion ont relayé suffisamment cette allégation en précisant le détournement de Près de 400 à 500 milliards de FCFA en mode offshore sur les commandes de l’Etat togolais depuis des années.

Les responsables de ces actes seraient de présumés acteurs directs comme indirects intervenant dans la politique de fluctuation des prix des produits pétroliers au Togo.

Ayant espéré en vain une réaction des administrations concernées et des pouvoirs publics sur la question, l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) à travers le présent communiqué déclare ce qui suit :

1- Le gouvernement et l’Inspection Générale d’Etat dans le souci de rétablir les faits en vue de situer l’opinion nationale sur cette affaire doivent sortir de leur réserve pour se prononcer sur la véracité ou non desdites allégations. Par cette action, ils rassureront davantage la population sur leur engagement dans la transparence de la gestion des affaires publiques et de lutte contre la corruption.

2- A défaut d’une réaction du gouvernement, l’Assemblée nationale doit se saisir de cette dénonciation en sa qualité de la représentation du peuple pour diligenter une enquête parlementaire sur cette affaire de présumé détournement de centaines de milliards de francs dans le secteur du pétrole au Togo.

3- Demandons à la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA) à se saisir du dossier et d’écouter les mises en cause dans ce qui apparait comme un scandale financier dans notre pays.

Fait à Lomé le 17 Juin 2020

L’ATC-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.