Togo – Gerry Taama : « C’est hallucinant. Il faudra corriger »

Le député à l’Assemblée nationale réagissait à la publication de la note N°0470/MATDCL/CAB du ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des Collectivités locales adressée aux préfets leur rappelant l’interdiction des enterrements à domicile.

En effet le ministre Payadowa Boukpessi dit avoir constaté « des enterrements se font à domicile sans aucune précaution prévue » en violation de « l’arrêté n°047 du 24 janvier 1933 portant réglementation des sépultures au Togo ».

« Ce qui me gêne dans cette note, c’est surtout l’arrêté cité en référence. Il date de 1933. Le Togo a eu son indépendance en 1960 et depuis, une loi ou un arrêté n’est pas venu nationaliser la pratique de l’inhumation dans notre pays. C’est hallucinant. Il faudra corriger », a écrit Gerry Komandega Taama sur sa page Facebook.

Dans la note rendue public le 8 septembre 2020, Payadowa Boukpessi brandit la menace d’exhumation de tous les corps enterrés sans autorisation préalable et des actions en justice à l’encontre des responsables de ces enterrements à domicile.

Loin d’ê-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.