Togo-G5 : Voici les propositions de la DMK pour une sortie de crise

Après recommandations du groupe des cinq ambassadeurs occidentaux au Togo (G5) le 04 mai dernier, la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) a fait des propositions pour une sortie de la crise post-électorale après le scrutin du 22 février 2020.

Au nombre des propositions, ce groupement de partis politiques qui se réclame toujours vainqueur de l’échéance électorale du 22 février 2020 tient au scrupuleux respect des droits humains, des droits fondamentaux et de la vérité des urnes, la restauration d’un véritable État de droit.

Aussi, énumère la DMK, la mise en place « d’institutions vertueuses » au sein de la République, des institutions garantissant la paix sociale, et le transfert pacifique du pouvoir à ‘’son candidat, Agbéyomé Messan Kodjo’’, cite rfi.fr

Par ailleurs, cette organisation de l’opposition exige du pouvoir, un dialogue avec l’assistance de l’ONU et de l’UE. Et par ce biais, le gouvernement togolais procèdera à la libération de tous les prisonniers politiques et l’abandon des charges contre ses cadres avec à leur tête, Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo.

Il faut noter que le mémorandum rédigé par la dynamique est depuis quelques jours déjà au siège de l’Union européenne (UE) au Togo.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.