Togo, Forum de l’«Agoè » : Ce que le « Gnassingbéland » peut exporter…

259

Après le sommet sur la « sikrité » de la mer et des poissons en octobre 2016, le « Gnassingbéland » accueille, depuis le mardi 8 août, le forum de l’« Agoè » – pour la petite histoire, un vieux entendait seulement forum de l’Agoè -, pardon, l’AGOA, l’African Growth and Opportunity Act. C’est de l’anglais supérieur, et on plaint seulement ceux qui n’ont pas suivi le cours en 6e C avec Mister Babalola et lu « The mégic kélébéch » (the magic calabash). On s’attendait à voir « Woabé » lui-même lancer les travaux, mais il a d’autres chats à fouetter. Il a préféré se rendre au pays des ennemis des Palestiniens et a donné « spayer » à son vaguemestre, pardon, au Premier des ministres « bouboutô » (Excellence) de la minorité pilleuse qui a assuré, dans sa veste 3D – hum. En tout cas, ce sont les jaloux qui seront anémiés et vont maigrir. Nous, on avance seulement.

Les gens sont trop mauvais quoi. « Faure-vi » ne fait rien, ils crient ; il essaie de faire quelque chose pour se rendre utile aux autres – au moins ça -, ils crient encore au scandale. On a surpris dans un coin des « zopposants » en train de pester : qu’est-ce que le Togo a à exporter au point de se donner la peine d’abriter ce forum ? En voyant leurs gesticulations, on souriait seulement et se disait que ces gens sont trop ignorants quoi. Pour votre gouverne, l’ « Agoè », entendez l’Agoa, est une loi votée en 2000 sous le « prégodent » yankee qui aime trop femme là – cherchez et vous trouverez –, loi qui permet à certains produits fabriqués sur le continent obscur comme le magasin de la demeure de Lucifer, d’être exonérés de taxes à leur exportation et arrivée sur le territoire américain.

Bon, revenons au sujet. Le « Gnassingbéland » a beaucoup de choses à exporter : 1- Les fraudes électorales. 2- La sodomisation de la Constitution. 3- Le hold-up électoral. 4- L’accaparement des richesses par une minorité. 5 – Comment faire un mandat social. 6- L’insensibilité aux besoins des populations. 7- Les voyages « prégodentiels » inutiles. 8- L’investissement dans des sommets bizarres. 9- Comment s’éterniser au pouvoir. 10- Le « tuage » des gens. Bon, on peut continuer la liste…

Source : Liberté No.2498 du 11 août 2017

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here