Togo-FONI : Afrik Créances crée l’événement à Lomé

Retracer l’évolution de l’intermédiation bancaire et financière dans les pays membres de l’UEMOA et échanger sur son impact dans les dynamiques de l’inclusion financière ainsi que sa réelle valeur ajoutée dans le financement du secteur privé régional. Tel est l’objectif du Forum international de l’intermédiation du numérique et de l’innovation (FONI) dont les travaux de la première édition se déroulent depuis ce matin à Lomé sous la griffe de Afrik Créances.

Comment rendre efficace le dispositif de protection et les garanties reconnues aux consommateurs de produits bancaires et financiers dans l’espace UEMOA ? Quel mécanisme mettre en place pour assurer le paiement des investisseurs en cas de retard dans le remboursement de prêt et ou en cas de perte ? Voilà entre autres réflexions que mèneront les participants à ce forum qui est une plateforme de dialogue et de concertation avec les différentes autorités de régulation des secteurs bancaires, financiers, des assurances et plus particulièrement de télécommunications. Ces échanges sur l’impact des activités d’intermédiation bancaires et financiers permettront d’anticiper sur les mutations structurelles et fonctionnelles de l’industrie ainsi que les développements, à l’international, pour définir le modèle d’intermédiation financière adaptée aux économies africaines.

Durant les travaux de ce forum, les participants auront à identifier les défis et risques que pose l’intermédiation financière adossée sur les nouvelles technologies de l’information, comprendre les apports de la réglementation et à identifier les obstacles et les écarts de conformité pour apporter les améliorations pertinentes en vue de stimuler l’intermédiation, élaborer une note de synthèse des recommandations et orientations formulées.

« Ce projet vise ainsi à contribuer à la promotion de l’inclusion financière et la bancarisation dans l’UEMOA, dans la CEDEAO et en Afrique au travers d’un réseau intégré et accessible en partenariat avec les banques, qui s’appuie sur des plateformes technologiques modernes multifonctions innovantes, mutualisées, ouvertes et sécurisées ainsi que sur une offre variée de services à forte valeur ajoutée qui fait émerger un nouveau modèle connecté, intelligent, agile et social », a indiqué Blaise Ahouantchede, Président de Afrik Créances Holding, par ailleurs ex-Directeur général du Groupement interbancaire monétaire de l’Uemoa (Gim-Uemoa), lors de son discours d’ouverture de cette rencontre.

Ce forum, c’est aussi « l’occasion de souligner la question du financement des PME/PMI dont nous souhaitons apporter notre modeste contribution par la mise en place les prochaines années, du 1er Guichet Unique Régional et un fonds d’impulsion aux PME et PMI en abrégé le « GURFI ».

Plusieurs panels sont prévus au cours des travaux de ce forum, notamment « Régulation, intermédiation et digitalisation pour une inclusion financière en Afrique », « Rôle de la réglementation dans le développement de l’intermédiation bancaire et financière régionale », « Les nouvelles formes d’intermédiation bancaire et financière », « La protection des consommateurs des produits et services financiers », etc.

Le Forum international de l’intermédiation du numérique et de l’innovation, c’est 1.500 participants (dirigeants et personnels de banques, d’institutions, d’établissements du secteur privé et public, fonctionnaires, étudiants, journalistes) de plus de 30 pays avec plus de 300 institutions attendues. Il se déroule du 5 au 6 mai 2022 dans la capitale togolaise.

C’est aussi un événement qui verra le lancement officiel des activités de Afrik Créances qui est un projet innovant et transformateur.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.