Togo-FONDAVO célèbre la veuve togolaise

Dans le cadre de la journée internationale des veuves, l’ONG FONDAVO (Fonds d’Aide aux Veuves et Orphelins) a organisé une rencontre avec les veuves le dimanche 20 juin 2021, dans l’Amphi 500 à l’École Supérieure des Affaires (ESA) Agoè.

La journée internationale des veuves est célébrée cette année par anticipation par l’ONG FONDAVO. Cette ONG qui lutte contre les discriminations faites aux veuves a en effet rencontré ces dernières le dimanche 20 juin 2021 à ESA Agoè. Le thème choisi est « Les veuves face aux défis sanitaires de la Covid-19 ».

L’ONG FONDAVO, en collaboration avec l’Ets VABHEKOS (spécialisé dans la production de riz locale), a, à cette occasion, fait don de vivres aux veuves (riz, sardines, spaghetti, huile végétale, tomate en boîte, pâte alimentaire, etc.), distribué des microcrédits, offert un bilan de santé à chacune d’entre elles.

L’assistance essentiellement composée de veuves dans l’Amphi 500 à ESA Agoè ce dimanche 20 juin 2021. © Rayan Naël/iciLome.com

Le président de l’ONG FONDAVO, Dr Charles Birregah, a exprimé des attentes à l’endroit des pouvoirs publics en faveur des veuves et orphelins.

« Je souhaite qu’à l’occasion de la Journée internationale des veuves qui ait une politique spéciale qui soit faite à l’endroit des veuves, pour leur venir au secours sur le plan financier, sur le plan de la santé et sur le plan de la psychologie. Je demande même qu’on puisse dans le budget de la nation créer un fonds fiduciaire pour prendre en charge les veuves et orphelins. Ceci permettra que nous vivions dans la paix au Togo. Parce que si les orphelins sont pris en charge ils ne seront pas des délinquants demain pour troubler la paix sociale », a-t-il souhaité.

Les bénéficiaires, pour leur part, ont exprimé leur satisfaction. A les en croire, c’est une véritable assistance. Clarisse Sonhaye est la présidente des veuves du FONDAVO. « FONDAVO c’est un ouf de soulagement. La veuve était perdue, elle n’avait plus d’espoir. Avec FONDAVO, je pense qu’elle a retrouvé le souffle et la joie d’antan », a-t-elle fait savoir.

Clarisse Sonhaye, présidente des veuves du FONDAVO. © Rayan Naël/iciLome.com

D’après ses explications, les microcrédits distribués par FONDAVO leur permettent de mener des activités génératrices de revenu. « Il y en a qui vendent du charbon de bois et autres choses. Ça dépend de la capacité de chacun de nous. Je pense que ça nous aide », a-t-elle déclaré.

Créé en 1995, FONDAVO lutte contre les discriminations faites aux veuves et orphelins, leur apporte des soutiens financiers, des vivres et non-vivres à travers des actions sociales.

La Journée internationale des veuves, rappelons-le, sera à sa 11e édition cette année. Instituée par l’Assemblée générale des Nations Unies à travers l’adoption de sa résolution A/RES/65/189 du 21 décembre 2010, elle est commémorée le 23 juin de chaque année et vise à attirer l’attention de la communauté internationale sur la marginalisation des veuves et ses enjeux.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.