Togo: Fin des 3 jours de marche de l’opposition, de nouvelles manifestations projetées

Des manifestants ce jeudi à Lomé

Click to enlarge

Togo: Fin des 3 jours de marche de l'opposition, de nouvelles manifestations projetées

Jeudi 09 Novembre 2017 – L’opposition togolaise a bouclé ce jeudi à Lomé et dans certaines villes de l’intérieur du pays comme Tsévié, Vogan, Aného, Kévé, Afagnan, Anié, Notsè, Atakpamé et Kpalimé les 3 jours de marche qu’elle avait décrété afin d’exiger du gouvernement certaines mesures dont le retour à la Constitution de 1992.

A Lomé, le point de mire des manifestations, de nombreux militants de l’opposition vêtus des couleurs de leur parti respectif ont marché et scandé des pancartes en faveur du changement. Ils se sont ensuite convergés vers la plage, point de chute de la marche, afin d’écouter leurs leaders.

Pour les 3 jours de marche, lesquelles ont ralenti mieux paralysé les activités à Deckon le centre des affaires à Lomé, Jean Kissi, le secrétaire national du parti CAR, a fait le bilan de la situation.

Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

Pour Kissi « on a eu trois bonnes journées de manifestation. Sur toute l’étendue du territoire, il i y a eu une particularité, il y eu des manifestations dans plusieurs villes, d’autres préfectures qui ne manifestaient pas jusqu’à présent ont manifesté cette fois-ci …».

Dans l’optique de maintenir la pression et avoir les résultats escomptés, la coalition projette cinq jours de manifestation dès la semaine qui arrive. A ce propos, Nathanaël Olympio du Parti des Togolais a déclaré que « la coalition a informé le ministère que nous aurons des manifestations du mardi au samedi. Nous somme dans cette dynamique et tant que nous n’aurons pas quelque chose de claire, de formelle, de sure qui puissent permettre de résoudre la crise, les togolais continueront par manifester… ».

Sur le compte rendu que le ministre de la Sécurité fait à la fin de chaque journée de marche de l’opposition, disons que le rendez-vous a été encore tenu. Sur les manifestations de ce jeudi, le ministre Yark Damehame a relevé sur toute l’étendue du territoire national, aucun incident majeur n’est à signaler. Par contre certains militants qui avaient voulu faire un sit-in non prévu au niveau du pont d’Agoè ont été dispersés.

Mensah, Lomé

Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.