Togo–Fin de la 3ème édition du Championnat culinaire sur la gastronomie togolaise

Lancé en octobre dernier, l’Union des acteurs de la gastronomie togolaise (UAGT) a officiellement fermé les rideaux de l’acte III du Championnat culinaire sur la gastronomie togolaise (CHACUGATO) ce vendredi 22 avril 2022 à Lomé.

L’apothéose de cette compétition culinaire a rassemblé au total 23 finalistes cuisiniers, élèves cuisiniers, adeptes de la cuisine traditionnelle et autres issus des cinq (5) régions du Togo.

Pour la précision, les 23 candidats étaient tous au fourneau et ont eu à présenter le met de leur choix dans le cadre de la dernière manche. Une stratégie qui, selon les responsables de l’UAGT, « permet de recenser les mets qui sont méconnus du public et ceux en voie de disparition ».

Au terme du concours, 05 candidats représentants chaque région ont été sélectionnés. Il s’agit de Monique AGBEDAN qui a occupé la première place, de TIEKU nunana Valentin qui est 2ème et de GADAGBUI komi mawulawoè qui vient en 3ème position. Quant à la 4ème place sur la liste, on retrouve ATIDEGLA Nina et enfin BOUYO pana pour la 5ème.

Les lauréats pour la grande finale auront à voyager en Afrique du Sud pour suivre un stage de perfectionnement. Et, « c’est celui qui aura la meilleure note qui sera déclaré gagnant de la 3ème édition du CHACUGATO », avaient décliné les organisateurs en début de la phase finale de la compétition.

« Nous voulons vraiment assurer la transition entre la gastronomie occidentale et la gastronomie togolaise. Nous sommes allés dans le Togo profond pour recenser les mets. Nous avons à notre actif près de 300 recettes du Togo dont certains sont pratiquement oubliés et que nous sommes en train de ressusciter. Nous voulons réveiller aussi les consciences de tous les Togolais en leur faisant savoir que le pays a un trésor gastronomiquement parlant », a indiqué Abdel Aziz Awesso, Président de l’UAGT et promoteur principal du CACUGATO.

« Le défi à présent, c’est de les promouvoir », a-t-il ajouté avant de préciser que la stratégie de l’UAGT est de « s’appuyer sur les expériences des chefs étoilés des autres pays pour faire valoir et promouvoir la gastronomie togolaise ».

Pour rappel, l’UAGT est une association regroupant plusieurs producteurs, de transformateurs agricoles, de chefs cuisiniers et de restaurateurs qui œuvrent activement pour la valorisation et la sauvegarde de la gastronomie togolaise sur le plan national.

Elle ambitionne de ce fait, d’inscrire l’art culinaire togolais au patrimoine immatériel de l’UNESCO.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.