Togo – Fermeture des églises : Les banques aux trousses des pasteurs

Les hommes de Dieu ou les pasteurs dont les églises ont été fermées en raison de la pandémie du Covid-19 au Togo, n’en peuvent plus. Ils demandent la réouverture des églises pour pouvoir rembourser leurs prêts auprès des banques.

« L’heure est grave », a lancé Dr Cyrus Padabadi, président de l’Observatoire Togolais des Eglises (OTE). Bien évidemment, la situation n’est pas rose pour ces pasteurs dont les églises ont été fermées par le gouvernement dans le cadre de la riposte contre le coronavirus. C’est le grincement de dents.

Selon le président de l’OTE, ils sont nombreux ces hommes de Dieu qui croulent actuellement sous les dettes à cause de cette fermeture des églises. Certains d’entre eux ne dorment plus à la maison. Ils sont poursuivis par les banques auprès desquelles ils ont fait des prêts pour construire leur église.

« Pendant les 7 mois, les églises sont très endettées, nous payons les factures d’eau et de courant, d’autres collègues ont baillé des terrains pour construire leur église, d’autre ont fait des prêts dans des banques, mais plus de 7 mois que les églises sont fermées, les banques sont en train de nous poursuivre, c’est vraiment un sérieux problème, or le gouvernement n’a rien fait pour aider le corps pastoral, nous avons à nos dispositions des orphelins et des veuves. On ne demande pas d’accompagnement, au moins il faut que le gouvernement saisisse les banques pour plaider pour ces pasteurs qui ont fait des prêts », exhorte Dr Cyrus Padabadi.

Pour lui, la fermeture des lieux de culte est une grave erreur de la part du gouvernement. Il estime que les leaders religieux sont les mieux placés pour sensibiliser les populations sur le danger de cette pandémie. Il demande qu’on rouvre les lieux de culte.

« A la première phrase du préambule de la Constitution, il est écrit : nous peuple de Dieu, plaçons sous la protection de Dieu. On sait très bien qu’il y a coronavirus au Togo, mais coronavirus n’est pas plus que Dieu. La fermeture des églises au Togo est une erreur grave. L’OTE souhaite que toutes les églises s’ouvrent sous le contrôle de la police de culte du ministère de tutelle. Les églises vont respecter les mesures barrières en vigueur. Nous adorons tous le Dieu d’Abraham donc les Mosquées aussi doivent être ouvertes, l’église est disciplinée on ne peut pas ne pas respecter cela parce que notre santé en dépend. C’est nous les pasteurs qui pourrons mieux sensibiliser les gens dans nos églises sur cette maladie », a souligné Dr Cyrus Padabadi.

Godfrey Akpa-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.