Togo-Ferdinand Ayité placé en cellule

Gardé à vue depuis hier au Brigade de recherches et d’investigations (BRI) où il a été soumis à un interrogatoire, le Directeur du bihebdomadaire L’Alternative, Ferdinand Ayité sera placé en cellule dans la matinée de ce vendredi 10 décembre 2021.

C’est ce qu’a révélé l’avocat du journaliste, Me Elom Kpade qui dénonce un abus de pouvoir et une « Incongruité juridique et judiciaire ». Des propos que ce dernier justifie par l’absence d’une quelconque plainte des ministres de la Justice, Pius Agbétomey et de son collègue du Commerce, Kodjo Adédzé. Pourtant, il a été signifié à M. Ferdinand Ayité que c’est sur plainte des ministres qu’il a été convoqué d’après ce dernier.

En conséquence, Me Elom Kpade a demandé à son client, à Isidore Kouwonou (présentateur de l’émission l’Autre Journal) et à Joël Egah, DP du journal Fraternité, également convoqués et présents ce matin, de ne répondre à aucune question du Commandant de la Brigade qui a voulu poursuivre interrogatoire. Sur ce, Ferdinand Ayité sera placé en cellule.

« C’est de la forfaiture et de l’abus, parce qu’on ne peut pas arrêter une personne sur la simple base d’appel téléphonique, la garder sans lui notifier expressément ce qu’on lui reproche, et dans cette condition, la plainte ou le réquisitoire du Procureur qui vous a saisis. Jusqu’à présent, il n’y a aucun document de la sorte qui atteste véritablement qu’il y a une plainte soit du ministre Adedze, soit du ministre Agbetomey ou bien une réquisitoire de saisine », a-t-il déploré.

Notons que le DP du journal L’Alternative est accusé d’outrage à l’autorité, diffamation et incitation de la haine de l’autorité.

Des recours idoines sont annoncés afin de saisir le parquet.

Nous y reviendrons!

Source : icilome.com