Togo- Ferdinand Ayité : « Charles Kondi Agba a raison de dire qu’il n’y a plus d’opposition »

Le confrère Ferdinand Ayité n’est plus à présenter. Dans l’émission “L’Autre Journal” N°103, la 3ème partie, publiée sur sa chaîne YouTube, le Directeur de publication du bihebdomadaire d’investigation “L’Alternative” se prononce sur la situation sociopolitique actuelle du pays.

Le confrère évoque les manœuvres du régime visant à anéantir l’opposition togolaise. Selon lui, en dehors de l’aspect décentralisation, les élections municipales (et les prochaines régionales ) n’ont été qu’un appât du pouvoir en place dont le but est de caser les opposants qui dérangent. Le comble, c’est que la plupart des leaders politiques de l’opposition ont joué le jeu et se sont finalement pris au piège. Il sont devenus des maires dans des mairies complètement sous le contrôle du régime.

“Le régime a affaibli l’opposition. Parce qu’à partir du moment où vous êtes dans une mairie, vous gérez le pays avec ceux-là que vous taxer de dictateurs. Si vous savez que le Togo est une dictature, vous ne devrez pas partager le pouvoir avec eux, mais du moment où vous partagez le pays avec eux, vous êtes co-gestionnaires du pays. En plus quand vous allez dans une mairie, la photo du Président de la République est derrière vous. Vous êtes opposant, mais la photo de celui qui gère le pays est derrière vous. On a l’impression que 30 ans de lutte, certains opposants sont fatigués, ils ont fait l’option de collaborer, mais ne veulent pas l’assumer. Mais ceux qui veulent en finir avec le régime, eux, n’ont pas droit de cité dans le pays, on les envoie en exil ou en prison. Dans ces conditions-là, Charles Kondi Agba a raison de dire qu’il n’y a plus d’opposition. Parce qu’ils ont neutralisé l’opposition. Les vrais ou ceux qui représentent une menace réelle sont dehors”, a analysé Ferdinand Ayité.

Suivez plutôt!

Source : icilome.com