Togo : « Faurevi » et « Da Vodou » vont-ils donner l’exemple ?

Réuni par visioconférence 23 janvier 2021 dernier, le syndicat des chefs d’Etat de la « Cédé Yawo » a décidé que les campagnes de vaccination contre le Covid-19 devraient démarrer au plus tard à la fin du mois de juin 2021. Dans la foulée, au 228 la Coordination nationale de gestion de la riposte au Covid-19, a annoncé que le gouvernement se prépare au lancement de la campagne de vaccination contre le coronavirus dans les semaines à venir sur toute l’étendue du territoire. Pour ce faire les présidents des Comités locaux de gestion de la riposte au Covid-19 ont été instruits afin d’identifier un centre de vaccination par commune dans les préfectures. Ceux-ci sont sommés de faire parvenir à la Coordination nationale les listes des centres de vaccination et le personnel vaccinateur au plus tard le 31 janvier 2021.

Aux grands maux les grands remèdes. La bataille finale s’annonce épique entre le satané virus et l’humanité. A la fin, il n’y aura qu’un vainqueur. Que le Covid-19 soit une épidémie naturelle ou même inventé par l’homme comme l’affirment les complotistes, il sera vaincu. Certains pays ont déjà reçu les premières doses de vaccins. C’est le cas de la Guinée de la momie Alpha Condé qui a reçu 15 janvier une première dose du vaccin russe Spoutnik V.

La charité ordonnée commençant par soi, le vieux despote qui n’a plus rien à perdre s’est fait injecter le vaccin au palais présidentiel Sékhoutoureah pour donner le bel exemple aux Guinéens et les encourager et les inciter à se faire vacciner. Voilà qui est patriotique ! Les dirigeants doivent montrer à leur peuple qu’ils sont prêts à mourir pour eux et non seulement à piller les richesses et ressources de leur pays pour entretenir leur harem.

Les Togolais attendent le même exemple patriotique de « Faurevi », « Da Vodou » et ses ministres… en se faisant injecter devant les caméras le vaccin anti-Covid pour montrer la voie aux populations. Sont-ils prêts à mourir pour les Togolais ? En tout cas, on le saura le moment venu. Les Togolais, souffrent déjà suffisamment pour servir encore de cobayes.

Source : Liberté N°3314 du Mercredi 27 Janvier 2021

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.