Togo : Faure Gnassingbé s’engage pour la lutte contre les faux médicaments en Afrique

63


Le Président togolais Faure Gnassingbé a reçu ce lundi, M. Jean-Yves Olivier, le Président de la Fondation Brazzaville et le juge Jean-Louis Bruguière membre de cette même Fondation.

L’audience a porté sur l’organisation à Lomé les 6 et 7 décembre 2019 d’un sommet de sept chefs d’Etat qui signeront dans le cadre de l’ « Initiative de Lomé », un engagement solennel de faire prendre par l’Afrique les premières mesures concrètes dans la lutte contre les faux médicaments et la criminalisation de ce trafic qui tue 900 000 africains annuellement.

L’industrie des faux médicaments représente en Afrique 30 à 60% des médicaments mis en circulation selon l’OMS. L’une des raisons de la croissance de ce trafic en Afrique est l’absence dans de nombreux pays d’une législation le criminalisant.

En réponse à cette situation et suite à la réunion de Marrakech en juin 2019, qui a rassemblé des experts africains et internationaux, la Fondation Brazzaville a lancé l’ « Initiative de Lomé », sous l’impulsion des chefs d’Etat du Ghana, du Congo, du Niger, de l’Ouganda, du Sénégal et du Togo.

L’ « Initiative de Lomé » devrait donc, dans le prolongement des actions menées par la Fondation Chirac, permettre notamment d’introduire de nouvelles législations visant à criminaliser le trafic de faux médicaments, de mettre en place des mécanismes appropriés au niveau national afin d’assurer une application vigoureuse de la législation pénale visant à réprimer le trafic et d’encourager d’autres États africains à se joindre à cette initiative.

Avec La Présidence Togolaise

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here