Togo – Faure-Bawara, de l’eau dans le gaz ?

Connu très prolifique, le ministre Gilbert Bawara l’est de moins en moins ces derniers temps. La désignation officielle de deux ministres au titre de porte-paroles du Gouvernement Dogbe alimente de plus belle les débats. L’actuel ministre en charge de la Fonction publique tombe-t-il en diète politique?

Depuis l’éviction, en 2012, de Pascal Bodjona du Gouvernement, les Exécutifs qui se sont succédés, n’avaient plus de porte-paroles officiels. Ceux qui se sont essayés depuis lors à cet exercice étaient circonstanciellement désignés, soit par le Chef de l’Etat, soit par le Premier ministre.

C’est ainsi que très souvent, le ministre Gilbert Bawara, à défaut d’un titulaire, a rempli, de façon officieuse, cette mission. Laquelle il alternait avec son collègue en charge des Droits de l’Homme, Christian Trimua.

Un gouvernement… deux porte-paroles

Mais depuis le 1er octobre dernier, cette mission est officiellement dévolue à deux ministres du Gouvernement Dogbe. Il s’agit d’un habitué en la matière, Christian Trimua, ministre des Droits de l’homme, de la formation à la citoyenneté, des relations avec les i-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.