Togo : Encore un front, « Woabé » est cuit !

237

L’année avait déjà commencé mal pour « Woabé ». Les mauvais citoyens avaient sauté sur lui pour n’avoir pas dit « Togolaise, Togolais… », c’est-à-dire ne s’être pas adressé à eux le 31 décembre dernier pour leur présenter « Happy nouyaaaa » et annoncer des actions très « FAUREtes » devant meubler le mandat social et faire bondir le niveau de vie. C’était sans savoir que c’est eux-mêmes que le « p’ti » soignait comme ça. Selon les infos de première main que nous avons eues, « Faure-vi » cherchait en fait les mots justes, mélodieux et doux à employer pour leur parler.

Togo : Encore un front, « Woabé » est cuit !

Bon, revenons à nos moutons. On disait que l’année avait mal commencé pour le « sipé » (enfant) de quelqu’un. Il a fait son discours et les gens se sont calmés. Mais il est loin d’être tiré d’affaire. « Woabé » doit s’attendre à une « zopposition » plus farouche contre lui, avec la création d’un nouveau CST, pardon, d’un autre CAP 2015, on allait plutôt dire d’un nouveau regroupement « kpolitique ». Le nom ? Vous attendrez longtemps pour l’avoir, parce que c’est une coalition anonyme. C’est ce qui d’ailleurs fait la complexité de sa « siiiation ». Au moins s’il connaissait le nom, il pouvait aller voir Papa Boussomékpo, Dodo Dandan ou bien Hounon « Gonti-Gonti » pour qu’ils les attachent pour semer la zizanie parmi eux. Et d’habitude avec le nom, c’est plus facile.

Ce nouveau regroupement rassemble six grandes formations, à savoir l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI), les Forces Démocratiques pour la République (FDR), Togo Autrement, les Démocrates, le Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD) et le Parti des Togolais. Et il a vu le jour ce 9 janvier 2017. Ce qui est grave pour « Faure-vi », c’est que cette coalition est née un lundi, un jour très spécial d’après les initiés aux milieux ésotériques.

Il y avait déjà le CAP de Bonne Espérance, 2015 allait-on dire, avec cet emmerdeur de « Fo-Pi » qui troublait déjà son sommeil. Mais « Woabé » devra composer avec un nouveau front, cette fois-ci sans nom, un regroupement quasi invisible, qui peut donc donner des coups dans l’ombre…Il est vraiment cuit !

Source : Liberté N°2352 du Mercredi 11 Janvier 2017

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here