dimanche, avril 5, 2020
Accueil Politique Togo/Elections présidentielles 2020: Jean-Pierre Fabre, de la marie à la présidence de...

Togo/Elections présidentielles 2020: Jean-Pierre Fabre, de la marie à la présidence de la République?

Candidat du parti Alliance National pour le changement (ANC) à la présidentielle du 22 février prochain, Jean-Pierre Fabre revient pour une troisième tentative pour briguer la magistrature suprême après celle de 2010 et 2015 et c’est l’occasion de revenir sur le parcours de l’ex chef de file de l’opposition au Togo et actuel maire de la commune de Golfe 4.

Parcours de l’homme :

Né de père d’origine française et de mère togolaise, Jean-Pierre Fabre effectue ses études primaires à Lomé, les études secondaires au collège Saint-Augustin de Togoville, puis au collège Saint-Joseph de Lomé où il obtint le baccalauréat avant de partir poursuivre ses études universitaires en France. Après une maîtrise en sciences économiques, il se spécialise en administration des entreprises (DESS) à l’Université des Sciences et Technologies de Lille.

De retour au Togo 1979, Jean-Pierre Fabre a été enseignant à l’Université de Lomé, donnant des cours de statistiques, de finance et de sciences économiques. Il rejoint ensuite un important groupe d’études en architecture et urbanisme dont il occupe le poste de secrétaire général de 1981 à 1991.

En 1992, Gilchrist Olympio fédère de nombreux partis d’opposition au sein de l’Union des Forces du Changement (UFC), dont il devient Président, avec à ses côtés Jean Pierre Fabre comme Secrétaire Général qui a joué un rôle déterminant dans l’implantation du parti.

Elu député aux élections législatives d’octobre 2007, Jean Pierre Fabre est désigné Président du Groupe UFC à l’Assemblée Nationale. Le 15 janvier 2010, Jean Pierre Fabre est devenu le candidat officiel de l’UFC à l’élection présidentielle du 4 mars de la même année. Un scrutin à l’issue duquel il arrive officiellement en deuxième position (soit 33,94%°) derrière Faure Gnassingbé. Des résultats qu’il a toujours contestés.

Mais une crise naît au sein de l’UFC après la signature d’un accord de gouvernement entre ce parti et le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT). Ce qui conduit à l’exclusion de Jean Pierre Fabre et un groupe de députés de l’Assemblée nationale. Le 10 octobre 2010, il crée avec les autres exclus de l’UFC, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et en est élu président national.

Le 25 juillet 2013, Jean Pierre Fabre s’est fait élire député et est candidat du Combat pour l’Alternance Politique (CAP 2015), un regroupement de partis politiques : ANC, CDPA, Santé du Peuple et UDS-Togo.

 

 

 

Source : lomeinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.