Togo-Education : Me Apévon soutient les enseignants

Les Forces Démocratiques pour la République (FDR) portent de l’intérêt à la lutte que mènent les enseignants togolais pour de meilleures conditions de vie et de travail. Dans un communiqué rendu public ce 07 novembre 2021, le parti de Me Dodji Apévon a exprimé son soutien aux éducateurs suite à la révocation des 1192 directeurs d’établissements du préscolaire et du primaire publics par le ministre Dodzi Kokoroko. Il invite ces derniers à se concentrer sur la lutte, et rien que la lutte.

Communiqué de Presse
(Relatif à la destitution de 1192 directeurs d’établissements du préscolaire et du
primaire publics)

Le parti politique Forces Démocratiques pour la République (FDR) a appris avec consternation la révocation par le Ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat de 1192 directeurs d’établissements du préscolaire et du primaire publics pour avoir observé une grève, illégale selon lui, et pour avoir méconnu les textes en vigueur.

Le parti FDR constate que le gouvernement, au lieu d’honorer ses engagements à l’égard des enseignants, passe par cette mesure d’intimidation pour empêcher tous les Syndicats d’entrer désormais en grève pour la défense de leurs intérêts corporatistes comme les y autorise les lois et règlements en vigueur

Notre parti trouve fantaisiste l’attitude du gouvernement qui n’a éprouvé visiblement aucune gêne à discuter avec la FESEN et d’autres syndicats pour conclure avec eux des accords, trouve aujourd’hui la même FESEN illégale lorsqu’elle exige la mise en application desdits accords.

Le parti FDR demande par conséquent au ministre KOKOROKO de rapporter sa décision afin de ramener la sérénité dans le secteur de l’éducation, sérénité indispensable pour un véritable dialogue entre les différents acteurs et pour le bon déroulement de l’année scolaire.

Le parti FDR est convaincu que les enseignants que le ministre KOKOROKO chercherait à coopter pour remplacer les Directeurs abusivement démis de leurs fonctions ne rentreraient pas dans son jeu en acceptant de prendre la place de ceux qui, avec courage, sont en train de défendre la cause de tous les enseignants.

Enfin, notre parti, tout en soutenant les enseignants dans leurs revendications, voudrait leur rappeler que c’est par la lutte et rien d’autre que les travailleurs de par le monde ont obtenu l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Fait à Lomé, le 07 novembre 2021
Le Président National ;
Me Paul Dodji APEVON

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.