Togo-Education : La grève se poursuit

Entre menaces et détermination, les enseignants au sein de la Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) ont observé un débrayage au cours de la journée du mercredi 03 novembre 2021.

En tout cas, c’est le constat établi par Sènon Hounsime, Secrétaire général de la FESEN au premier jour de la grève.

« Le mot a été suivi. A certains endroits, le mot a été totalement suivi, mais ailleurs, c’est mitigé. Je puis vous dire que le mot n’est pas tellement suivi à Lomé, mais dans les périphéries à savoir Légbassito, Sogbossito, etc. le mot d’ordre est suivi et certains établissements ont fermé », a-t-il confié au confrère GlobalActu.

Il ressort que dans certaines localités telles que Aného, Yoto, Zio nord et Haho, le mot d’ordre a été suivi à presque 100% à l’exception de l’école primaire du camp.

Ainsi, les syndiqués entendent poursuivre la grève ce jeudi 04 novembre 2021 pour boucler les 48 heures annoncées à l’entame du débrayage.

Il faut rappeler que les ministres de la Fonction publique, Gilbert Bawara et son collègue de l’Enseignement primaire, secondaire, technique et de l’Artisanat, Dodzi Kokoroko, qualifient la grève d’illégale. D’ailleurs, des sanctions sont annoncées à l’endroit des grévistes.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.