Togo – Ecobank/Dégraissage du personnel: 30 cadres licenciés, 59 autres réaffectés

Un importante vague de licenciement touche le groupe panafricain Ecobank Transnational Incorporated (ETI), notamment la holding à Lomé. Le dégraissage du personnel vaut un licenciement de 30 cadres et la réaffectation de 59 autres employés dans leur pays d’origines.

La pandémie au coronavirus a eu raison de l’économie mondiale, ce n’est plus un secret pour personne. Au groupe panafricain Ecobank Transnational Incorporated (ETI), une « revue du modèle opérationnel était nécessaire », renseigne la direction de communication de la Banque panafricaine. A cet effet, au sein du personnel on annonce autant des licenciements que des réaffectations.

La banque se sépare au total de 30 cadres au niveau de la holding à Lomé et 59 employés sont redéployés au sein des filiales de leurs pays respectifs. De grands noms du secteur bancaire se trouvent nombre des départs comme celui de Laurence Do Rego, « emblématique directrice financière du groupe » renseigne Financial Afrik.

Ce réaménagement fait passer désormais, l’effectif de Lomé de 159 à un peu plus de 70 personnes. Cependant, sur les conditions de départ, les employés crient à une « procédure expéditive de licenciements économiques sans respect de la législation du travail ». Alors que la direction d’Ecobank Transnational Incorporated (ETI) rassure d’une prise de mesures « équitables pour le personnel et conformes aux lois locales du Togo ».

A.L-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.