Togo-Dr Christian Spieker : « Je vise l’unité de toute la société togolaise »

Il est important pour moi de m´expliquer à mes concitoyennes et concitoyens sur le bien fondé de la désignation du mouvement et son sigle en création en français et en allemand et non dans une de nos langues du pays comme par exemple ma langue maternelle ou dans d´autres comme kabyè, éwé, akposso, kotokoli, bassar, moba, losso, etc, ..ce que certains trouveraient normal s´ils étaient à ma place. Moi, je ne crée pas le mouvement pour une seule région du Togo mais pour tout le Togo. Voilà la raison très simple : je ne suis pas régionaliste.

Lorsqu´on prône l´unité et que c´est l´objectif que l´on vise, le pays étant trop déchiré, il faut faire attention à ce que l´on fait et à ce que l´on dit pour ne pas tomber dans les erreurs du passé ou du présent. C´est pourquoi j´ai mis toutes les langues du pays sur le même pied d´égalité pour ne pas froisser une région et privilégier une autre, même si je ne peux m´exprimer que dans ma langue maternelle et seulement en éwé qui est la plus parlée au Togo. C´est pourquoi je n´ai pas préféré une langue du pays à une autre pour ce mouvement. Ma culture est totalement différente. C´est celle d´unité.

Si je donne ces explications que je trouve importantes, c´est parce que certains compatriotes vont se demander : pourquoi le sigle sera-t-il prononcé en allemand et non en français comme la dénomination aussi? Au nom de quoi ça ne peut être qu´en français ? Parce que c´est la France? Je ne veux pas donner ce privilège à la France. Est-ce que le français est parlé dans nos villages et même en villes dans toutes les couches sociales au Togo? Donc, je ne vois pas pourquoi je vais privilégier le français juste pour le sigle. Je ne crée pas le mouvement exclusivement pour la classe élite togolaise (d´ailleurs qui ne se gêne pas pour le pays) mais pour tous les Togolais. Elle ne se soucie pas du destin du pays car elle y trouve ses comptes.

Moi, je vise l´unité de toute la société togolaise pour un objectif commun qui est l´édification et la réunification de notre pays. Pour cela, je ne veux pas privilégier une quelconque langue du pays par rapport à une autre pour le nom du mouvement ou de son sigle. Je ne suis ni tribaliste, ni régionaliste et je ne les serai jamais en politique. C´est pourquoi j´ai choisi le français et l´allemand pour le nom du mouvement et son sigle à la place d´une quelconque langue du pays pour ne pas froisser une région et privilégier une autre.

C´est facile de prononcer UNSER Land de la même manière que nous prononçons tous les jours au Togo le mot Hammer (marteau) sans se rendre compte que c´est un mot allemand que les Allemands nous ont laissé. Donc rien de difficile. Qui veut, peut aussi.

Personnellement, la langue française n´a pas plus d´importance dans ma vie que la langue allemande. Je ne suis pas Franco-togolais mais Germano-togolais. Je ne vis pas en France mais en Allemagne. Ma femme n´est pas Française mais Allemande. Donc sur le plan strictement personnel, je suis plus attaché à l´Allemagne qu´à la France car tous mes intérêts sont réunis en Allemagne et même si par la force des choses, Dieu me confie un jour la destinée du pays, je compterai plus sur l´Allemagne que sur la France pour le développer.

Ce n´est pas Sylvanus Olympio qui dira le contraire s´il était encore en vie, puisque tout Togolais sait lequel des deux pays (France et Allemagne) il portait le plus dans son cœur après notre indépendance et lequel des deux instituts (Institut français et Goethe Institut avait-il le premier inauguré. Au contraire il me féliciterait d´avoir opéré pour ce choix avec toute sa bénédiction pour atteindre l´objectif qu´il s´est fixé mais malheureusement n´a pas pu atteindre afin d´être fauché prématurément par ceux qui étaient au service de la France au lieu d´être au service du Togo. Ce n´est pas la durée de vie qui vaut pour l´homme mais ce qu´il a fait de bon pour marquer les esprits de son temps et pour les générations à venir avant de partir.

Vis-à-vis de mon pays le Togo pour lequel je crée ce mouvement, je ne considère pas que la France est plus importante que l´Allemagne pour le Togo, puisque les deux pays ont une histoire dans notre pays et que même l´un (l´Allemagne) a précédé l´autre (France) au Togo. L´Allemagne a colonisé le Togo avant qu´il ne soit mis sous tutelle et confié à la France par la force des choses. C´est pourquoi je mets tous les deux pays sur le même pied d´égalité en prévoyant la dénomination en français et le sigle en allemand.

D´ailleurs au Togo, le peu du temps que les Allemands ont passé, ont beaucoup plus marqué les esprits de nos aïeux et nous que les Français qui ont fait plus longtemps et nous ont laissé leur héritage qui nous nuit plus qu´il ne nous sert. Alors, pourquoi lui donner ce privilège de dénomination du mouvement en français ? Elle ne la mérite pas, ni aujourd´hui, ni demain.

Je pense que tout est clair pour tout le monde sur la dénomination en français et le sigle en allemand. C´est le choix du cœur et surtout ce qui pouvait plaire à Sylvanus Olympio dans sa tombe, qui prônait aussi l´Unité togolaise et qui a laissé sa vie pour le pays qu´il aimait tant.

Ceux qui sont assoiffés de connaître la raison de ce choix, je pense que leur soif sera satisfaite en lisant cet article. Pensons à l´avenir de ce pays au lieu de ne penser qu´à sa petite personne.

Ensemble pour UNSER Land. Ensemble pour NOTRE Pays. UNSER Land nous appelle tous à l´Unité.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.