Togo : dix choses à savoir sur François Boko, ex-ministre de l’Intérieur de Gnassingbé Eyadéma

L’ancien ministre de l’Intérieur comptait rentrer au Togo après quatorze ans d’exil. Ce sera plus compliqué que prévu : le 28 mars, il n’a pu décoller de Paris, faute d’avoir pu renouveler son passeport.

1. Saint-Cyrien

Ce Kabyé originaire de la petite ville de Tchitchao, près de Kara (nord du Togo) fait ses études en France : en 1984, il intègre Saint-Cyr Coëtquidan (où il côtoie François Lecointre, l’actuel chef d’état-major des armées françaises), puis l’École des officiers de la gendarmerie nationale de Melun. À son retour au pays, en 1988, il s’engage dans la gendarmerie.

2. Ceni

Cinq ans plus tard, il renonce à la carrière militaire et devient conseiller juridique au cabinet du ministre de la Justice. Le général Eyadéma le nomme à la Ceni pour y représenter la majorité.

Jeune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.