Togo – Disqualification des Eperviers U17 : La colère du Col. Guy Akpovy

Les responsables de la Fédération Togolaise de Football (FTF) sont en colère. Ils ne digèrent pas la disqualification des Eperviers cadets au tournoi de l’Union des Fédérations ouest africaines de football (UFOA) des U17. Ils ne comptent pas croiser les bras face à cette « tricherie ».

D’entrée, la raison évoquée pour disqualifier l’équipe du Togo est que deux joueurs togolais seraient coincés par les tests IRM et ne devaient pas, en principe, disputer les deux rencontres restantes.

Seulement pour le Colonel Guy Akpovy, président de la FTF, cette décision est anormale, surtout que le Togo est le pays organisateur de cette compétition.

« Ce n’est pas normal, nous sommes quand-même le pays organisateur et ce n’est pas la première fois que nous jouons une sélection des U-17. Nous savons très bien qu’il faut faire des tests préalablement, ce que nous avons fait. Normalement la CAF devait nous envoyer un expert pour nous faire le contrôle. L’expert qui devait venir ici est juste à Accra, nous avons fait des pieds et des mains pour que ce monsieur vienne, mais il n’est jamais venu. Nous avons informé la CAF et au finish ils nous ont dit dans ce cas faites superviser ce résultat-là par votre docteur, et c’est ce que nous avons fait », a confié le Président de la FTF, sur un ton colérique.

A l’en croire, la CAF avait même promis envoyer un autre expert à la veille du tournois pour contrôler le test à toutes les équipes, ce qui fut fait. « Et finalement, on demande à cet expert d’envoyer les résultats, il dit qu’il n’a pas le droit d’interpréter les résultats et qu’il envoie les résultats directement à un panel qui se trouve au Caire. Contre toute entente, on nous apprend que le Togo est disqualifié parce qu’il y a deux de nos enfants qui sont dans une situation non conforme. C’est regrettable », a lâché le Colonel Guy Akpovy.

Le président de la FTF parle de « tricherie ». Il dit qu’il ne se laissera pas faire. « Moi je regrette. Je ne vais pas quand-même m’arrêter là. Cela peut me coûter, je suis prêt à aller jusqu’au bout. Je ne vais pas me laisser faire parce que pour moi c’est de la tricherie, on ne peut pas accepter une telle chose », a souligné le Colonel.

Selon certains observateurs, d’ici la fin de la journée, cette affaire connaitra son épilogue.

Godfrey A-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.